Foot : Dijon a tenu tête au PSG

Cedric Varrault, défenseur de Dijon, face à Kylian Mbappe lors du match contre le Paris Saint-Germain samedi 14 octobre 2017 au stade Gaston Gérard. / © FRANCK FIFE / AFP
Cedric Varrault, défenseur de Dijon, face à Kylian Mbappe lors du match contre le Paris Saint-Germain samedi 14 octobre 2017 au stade Gaston Gérard. / © FRANCK FIFE / AFP

Le Paris Saint-Germain s’est imposé à Dijon samedi 14 octobre 2017. Mais, les Dijonnais ont donné bien du fil à retordre aux stars du PSG qui ont beaucoup souffert.

Par B.L.

C’est un match complètement fou qui s’est déroulé au stade Gaston-Gérard à Dijon, dans le cadre de la 9e journée du Championnat de France. Les joueurs du DFCO ont réussi l’exploit de tenir tête au PSG pendant la majeure partie de la rencontre, grâce notamment au gardien dijonnais Baptiste Reynet qui a joué une partie exceptionnelle. 

A la mi-temps, le score était toujours de 0 à 0 entre les deux équipes.

Il a fallu attendre la 71e minute pour voir le premier but de la rencontre. Il a été marqué par le joueur du PSG Thomas Meunier.

Mais, les Dijonnais ne s’avouaient pas vaincus et à la 88e minute Benjamin Jeannot égalisait grâce à un boulet de canon tiré à plus de 30 mètres.

Finalement dans les temps additionnels, Thomas Meunier marquait un second but qui donnait la victoire au PSG (1-2).

Le Paris SG conforte sa place de leader du championnat de France. Dijon pointe à la 17e place.


Le PSG n'a rien voulu lâcher "malgré la difficulté du match"

"Voyons le verre à moitié plein. On a vu une 2e mi-temps avec un regain d'envie et d'énergie. On était très présent. On s'est créé un tas d'occasions que ce soit via Kylian (Mbappé), Neymar ou Angel (Di Maria), puis on a réussi à marquer deux buts parce que voilà il y avait de la détermination.

Quand ils ont mis le but du 1-1, on a vu tout le monde aller devant, donc c'était aussi la preuve que le PSG ne voulait rien lâcher malgré la difficulté du match", a déclaré le défenseur Thomas Meunier à la fin du match.

 



"La différence entre le très haut niveau et nous"


"C'est cruel, je suis déçu pour les joueurs après une bonne prestation du PSG. On a mis en place un système qui a été plutôt bien respecté, presque respecté puisqu'on prend deux fois le même but. Je suis en gros content du contenu, même si maintenant je suis extrêmement déçu, pour les supporters qui nous ont bien aidés, pour les joueurs et l'ensemble du staff", a déclaré Olivier Dall'Oglio, l’entraîneur de Dijon.

"C'est peut-être là la différence entre le très haut niveau et puis nous, Meunier, il y croit, il va au bout alors que nous, on lâche l'affaire. C'est une prise de conscience qu'il faut travailler beaucoup plus que cela», a conclu le coach dijonnais.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un siècle après être tombé à Verdun, un poilu identifié et rendu à sa famille

Près de chez vous

Les + Lus