L'hommage du monde du rugby après la mort d'Eric Melville, ancien entraîneur de Dijon

L'ancien troisième-ligne international français d'origine sud-africaine et entraîneur du Stade Dijonnais (Fédérale 1)  Éric Melville, qui a notamment joué plusieurs années à Toulon, est décédé lundi à l'âge de 55 ans, a annoncé son ancien club.

Par Christophe Tarrisse

"Terrible nouvelle ce matin. Le géant troisième-ligne sud-africain (naturalisé français) Eric Melville est décédé d'une crise cardiaque dans la nuit de dimanche à lundi à seulement 55 ans", écrit le RC Toulon sur son site. "Joueur de grand talent (...) Eric Melville était avant tout un homme exceptionnel, généreux et plein d'humanité", ajoute le club, sous une photo de l'ancien joueur.

"Je suis sous le choc de l'horrible nouvelle du décès d'Éric", a écrit pour sa part Aubin Hueber sur sa page Facebook. "Tous ceux qui ont pu le côtoyer ont été séduits par sa personnalité attachante, sommes effondrés de sa disparition si soudaine", a ajouté Hueber, qui joua avec Melville à Toulon.



"Mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Éric Melville. Cet incroyable joueur aura marqué l'histoire du rugby", a écrit le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, sur son compte Twitter.


Bakkies Botha, un autre Sud-Africain de Toulon, a pour sa part tweeté "RIP Eric Melville une grande perte pour l'histoire du RCT, va bien mon ami". Né au Cap en 1961, Melville fut le premier sud-africain à devenir international français (6 sélections), et disputa notamment le Tournoi des V nations en 1990.



Arrivé en France à 19 ans, Melville a joué dans les Landes, à Hagetmau puis Mont-de-Marsan, avant de rejoindre le RCT avec qui il fut deux fois champion de France, en 1987 et 1992. Il avait coaché le Stade Dijonnais (Fédérale 1) de 2010 à 2012.

Sur le même sujet

Dépistage du cancer du sein : témoignages de femmes

Près de chez vous

Les + Lus