Loi travail : les manifestants, assignés en justice, sont relaxés au bénéfice du doute

© PASCALVAN – Licence CC by Flickr
© PASCALVAN – Licence CC by Flickr

Ce lundi 30 janvier 2017, plusieurs manifestants contre la loi travail comparaîssent devant la justice pour des faits remontants aux manifestations contre la loi travail. Ils ont tous été relaxés.

Par Christophe Tarrisse

Quand la loi travail revient sur le devant de la scène, cette fois côté juridique. 7 Dijonnais, d'une vingtaine d'années, comparaissent ce lundi 30 janvier 2017 devant le tribunal correctionnel de Dijon pour "participation sans arme à un attroupement après sommation de se disperser" lors de la manifestation du 31 mars 2016, où étaient présentes 3 000 personnes.

L'audience, reportée en novembre dernier à la demande des avocats de la défense, a débuté tardivement. Un rassemblement de soutien était prévu devant la Cité judiciaire à partir de 13h30 à l'appel de l'union syndicale Solidaires. Cet organisme demande "que cesse cette répression massive et intolérable contre un mouvement social légitime lequel ne cessera de revendiquer l'abrogation de cette loi de destruction sociale".

Après deux heures d'audience, le tribunal a finalement décidé de relaxer les 7 prévenus "au bénéfice du doute". Difficile en effet de prouver que ces jeunes avaient ce jour-là délibérément refusé de se disperser. Le procureur avait requis une amende de 1000€ dont une partie avec sursis à l'encontre de 6 d'entre eux.

Loi travail : les manifestants, assignés en justice, sont relaxés au bénéfice du doute
Ce lundi 30 janvier 2017, plusieurs manifestants contre la loi travail comparaîssent devant la justice pour des faits remontants aux manifestations contre la loi travail. Ils ont tous été relaxés. - France 3 Bourgogne - Anne BERGER, Théo SOUMAN, Quentin CEZARD, Sophie RETHORE
Reportage : Anne BERGER, Théo SOUMAN, Quentin CEZARD, Sophie RETHORE
Intervenant : Jean-Baptiste Gavignet, avocat des prévenus 

Sur le même sujet

Plateforme de Renault dans l’Yonne : les GM&S lèvent le camp le temps d’un week-end

Près de chez vous

Les + Lus