Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Restauration : une application dijonnaise localise les plats du jour

© Fred de Noyelle / GODONG/picture-alliance / Godong/Newscom/MaxPPP
© Fred de Noyelle / GODONG/picture-alliance / Godong/Newscom/MaxPPP

Dans le secteur des applications pour trouver un restaurant, une start-up dijonnaise joue la carte de la proximité. "Gloupii" permet de géolocaliser les établissements qui proposent plats et menus du jour, en y ajoutant un côté ludique.

Par Rémy Chidaine

Gloupii, start-up dijonnaise, développe depuis juin dernier une application autour de la restauration. Pas facile pour autant de se lancer sur un secteur très concurrentiel. Yelp, LaFourchette, FoodReporter, DisMoiOù... Ils sont déjà nombreux à proposer conseils, avis, notes pour choisir son restaurant. Pour se démarquer, Gloupii mise sur la proximité.

Plats et menus du jour à la carte

Le site, et depuis le mois d'octobre l'application mobile, permettent aux utilisateurs d'avoir accès aux plats et menus du jour proposés par les restaurateurs partenaires situés à proximité. "Ces formules sont celles qui sont souvent les plus intéressantes économiquement mais aussi celles qui changent le plus souvent. Avec Gloupii, le client peut choisir plus facilement son restaurant", détaille Michaël Bricout, l'un des co-fondateurs.

L'application tente également d'introduire une dimension ludique. "Missions pour découvrir l'application", système de points et de niveaux, carte réservée aux membres les plus fidèles. Tout est mis en oeuvre pour créer une communauté active. 300 utilisateurs réguliers sont déjà recensés.

Gloupii propose une interface très ludique, qui lie service et jeu. / © Gloupii
Gloupii propose une interface très ludique, qui lie service et jeu. / © Gloupii

Une cinquantaine de restaurants en Côte-d'Or

Côté établissement, une cinquantaine se sont déjà laissés séduire en Côte-d'Or, ainsi que des restaurants à Paris et en région lyonnaise. Et les concepteurs voient déjà plus grand. "Notre ambition est d'étendre notre zone de couverture au niveau national assez rapidement, précise Michaël Bricout. L'objectif est d'augmenter le nombre de restaurateurs inscrits de 200% dans les trois ou quatre prochains mois."

Pourtant, pour la start-up basée à Saint-Apollinaire (21), la région dijonnaise reste au coeur du projet. "C'est là qu'est née l'idée, dans un restaurant dijonnais, raconte Michaël Bricout. Et puis Dijon est une ville gastronomique." Si la cité des ducs est le "QG" de Gloupii, c'est aussi car l'IUT de Dijon a accueilli les deux co-fondateurs en licence professionnelle.

Pour eux, le retour sur investissement passe maintenant par le développement de leur concept. Entre partenaires et investissement personnel, il leur a fallu réunir près de 60000 euros pour lancer le projet. Mais l'optimisme est au menu quant à l'avenir. "Nous avons fait en sorte de pouvoir vivre de cette initiative à terme et de pouvoir embaucher. Nous espérons intégrer une personne à notre équipe d'ici un an", anticipe Michaël Bricout.

Sur le même sujet

Grand Direct du 12/13 - Insolite shopping à Dijon

Près de chez vous

Les + Lus