Les salariés du CHS "La Chartreuse" sont en grève mercredi 23 septembre

A l'occasion de la réunion du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier Spécialisé  le mercredi 23 septembre, 3 syndicats ont déposé un préavis de grève. Ils s'inquiètent pour le fonctionnement de l'hôpital au regard des baisses de budget, qui pourraient modifier la qualité des soins.

Le CHS de la Chartreuse à Dijon, en grève ce mercredi 23 septembre
Le CHS de la Chartreuse à Dijon, en grève ce mercredi 23 septembre © FTV

Une gestion financière au détriment des soins

Une centaine de manifestants avait pris place à l'entrée de l'établissement.
Une centaine de manifestants devant le bâtiment du centre de documentation de la Chartreuse
Une centaine de manifestants devant le bâtiment du centre de documentation de la Chartreuse © FTV

Ce que dénoncent les trois syndicats CGT santé et Action Sociale, CFDT Santé et Sud Santé Sociaux, c'est une gestion purement financière de l'hôpital, sans considérer la qualité des soins pour les patients.
Ils estiment que "nous ne pourrons pas continuer à remplir nos missions de service public, sans notre personnel, sans nos médecins, et sans l'ensemble de nos services " 
Pour conséquence des coupes budgétaires, 2 services externalisés vont fermer: la villa des Perrières et le Centre-Médico Psychologique de Seurre.



Un budget resserré

Les syndicats pointent du doigt la réduction de budget de l'ordre de 700 000 euros, la fermeture de services, le non-remplacement de postes pérennes (toutes catégories professionnelles confondues) , la mise en danger des patients et des personnels.
Les syndicats demandent un maintien des moyens pour le bon fonctionnement de l'hôpital.
Une délégation de salariés a assisté à la réunion du Conseil de Surveillance.

Une mobilisation qui a fait réfléchir

Face à la mobilisation de ce mercredi matin, la Direction semblerait revenir sur sa décision de fermer le Centre Médico-Psychologique de Seurre, et va tenter de dégager des économies à travers d'autres services. Néanmoins, le CMD de la Villa des Perrières semble voué à la fermeture.

Pourquoi une baisse de dotations ?

La Chartreuse souffre d'une baisse de 700 000 euros sur 65 Millions d'euros.
L'Agence Régionale de Santé réexamine les budgets des 8 établissements psychiatriques publics de la région.
Selon une dizaine de critères, le CHS La Chartreuse était la mieux dotée. Contacté par France 3 Bourgogne, Didier Jaffre, directeur de l'organisation des soins à l'ARS, joint par téléphone, a affirmé que l'ARS ne souhaite pas pénaliser pas le soin, mais préfère dégager des gains sur les achats, la restauration, la blanchisserie, les fonctions support, par des externalisations.


Le reportage de Tiphaine Pfeiffer et Damien Rabeisen

Intervenants :
durée de la vidéo: 01 min 47
Grève au CHS La Chartreuse




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter