François Patriat : “Cette réforme du travail est le véritable choc dont la France a besoin”

François Patriat, sénateur de la Côte-d'Or et président du groupe La République en Marche au Sénat, le 10 avril 2017 lors d'un meeting de soutien à Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle / © JC Tardivon / Maxppp
François Patriat, sénateur de la Côte-d'Or et président du groupe La République en Marche au Sénat, le 10 avril 2017 lors d'un meeting de soutien à Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle / © JC Tardivon / Maxppp

Le gouvernement a dévoilé les ordonnances qui réforment le Code du travail jeudi 31 août 2017. François Patriat, sénateur de la Côte-d'Or et président du groupe La République en Marche au Sénat, y voit un choc salutaire.

Par avec AFP

Plafonnement des indemnités prud'homales en cas de contentieux, réduction des délais de recours des salariés, négociation sans syndicats dans les PME, fusion des instances, ruptures conventionnelles collectives...
Les ordonnances font la part belle aux petites et moyennes entreprises qui représentent près de la moitié des salariés en France.

L'objectif affiché par le président Emmanuel Macron est de donner plus de flexibilité aux entreprises et de les encourager à embaucher alors que le chômage reste massif. Il touche 9,5% de la population active, frappant durement les jeunes.

"Le gouvernement d'Edouard Philippe réalise ce qu'aucun gouvernement n'avait eu l'audace de faire depuis 15 ans : mettre sur les rails une réforme de cette ampleur, capable de relancer l'emploi, protéger les salariés et accompagner les entreprises", estime François Patriat, sénateur de la Côte-d'Or.

"C'est le véritable choc dont la France a besoin pour gagner en attractivité et en compétitivité", déclare l’élu bourguignon.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Témoignage instituteur accusé de viol

Près de chez vous

Les + Lus