Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Dijon : un Faucheur Volontaire d’OGM sera convoqué devant le tribunal correctionnel

Des Faucheurs Volontaires venus de toute la France ont participé à la destruction de quatre parcelles de colza OGM VrTH (c'est-à-dire Végétaux rendus Tolérants aux Herbicides) dans l’agglomération dijonnaise.  / © Christophe Tarrisse
Des Faucheurs Volontaires venus de toute la France ont participé à la destruction de quatre parcelles de colza OGM VrTH (c'est-à-dire Végétaux rendus Tolérants aux Herbicides) dans l’agglomération dijonnaise. / © Christophe Tarrisse

Un militant, qui avait participé à la destruction de parcelles de colza OGM, était convoqué à la maison de justice et du droit de Chenôve mardi 21 février 2017. Il a refusé la procédure de conciliation. Une autre convocation est prévue au tribunal correctionnel de Dijon.

Par B.L.

Pourquoi un Faucheur Volontaire a-t-il été convoqué ?

En novembre 2016 et janvier 2017, 70 Faucheurs Volontaires venus de toute la France ont participé à la destruction de quatre parcelles de colza OGM VrTH (c'est-à-dire Végétaux rendus Tolérants aux Herbicides) dans l’agglomération dijonnaise.

C’est l’association elle-même qui a transmis à la police la liste des 70 faucheurs. Les Faucheurs Volontaires revendiquent en effet leurs actions de lanceurs d'alertes.

Depuis, une trentaine de personnes ont été́ auditionnées dans les gendarmeries et les commissariats.

Ce mardi 21 février, c’était au tour du Côte-d’Orien Jean-Marc Convers d’être convoqué pour destruction de biens et vol de bidon. Un appel à un pique-nique citoyen avait été lancé pour venir soutenir le lanceur d’alerte.

"Il s’agit d’un bidon d'herbicide BASF qui a été déplacé de l’entrepôt jusqu'au hall de la direction de Dijon-Céréales" lors de l’action menée le 28 novembre 2016 près de Dijon, explique l’association.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Le Bourguignon était convoqué́ à Chenôve pour une composition pénale. "Cette procédure permet au procureur de proposer une peine sans procès et sans audience à une personne reconnaissant avoir commis un ou plusieurs délits."
Mais, le militant a opposé un refus et est ressorti un quart d’heure plus tard. Il a rejoint la cinquantaine de personnes qui l’accompagnaient.

Une nouvelle convocation est prévue pour le mardi 9 mai 2017 à 8h30 au tribunal correctionnel de Dijon, cette fois pour refus de prélèvement ADN pour le fichier FNAG (Fichier national automatisé des empreintes génétiques), ce qui revient à "ficher des militants comme délinquants", contestent les Faucheurs Volontaires.

Dijon : un Faucheur Volontaire d’OGM sera convoqué devant le tribunal correctionnel
Un militant, qui avait participé à la destruction de parcelles de colza OGM, était convoqué à la maison de justice et du droit de Chenôve mardi 21 février 2017. Il a refusé la procédure de conciliation. Une autre convocation est prévue au tribunal correctionnel de Dijon. - France 3 Bourgogne - Christophe TARISSE, Dalila IBERRAKENE, Pascal RONDI

Reportage : Christophe TARISSE, Dalila IBERRAKENE, Pascal RONDI
Intervenants :
Jean-Marc Convers, faucheur volontaire
Pierre Clément, faucheur volontaire 

A lire aussi

Sur le même sujet

Travaux sur la N83 entre Arbois et Poligny

Près de chez vous

Les + Lus