Dijon : découvertes et émergences musicales avec Le Traquenard

15 groupes, dans 5 lieux, pendant 5 jours : c'est ce que propose cette année le festival Le Traquenard à tous ses visiteurs amateurs de musique / © Edouard Roussel
15 groupes, dans 5 lieux, pendant 5 jours : c'est ce que propose cette année le festival Le Traquenard à tous ses visiteurs amateurs de musique / © Edouard Roussel

Pour sa 4ème édition, le festival Le Traquenard donne rendez-vous aux petits comme aux plus grands, du 22 au 26 mars à Dijon. Ce sont 15 groupes dans 5 lieux différents de la ville qui sont attendus, pour le plaisir de tous les amateurs de musique.

Par Nathan Boumadjer

Difficile aujourd’hui de découvrir de nouveaux groupes de musique lorsque les têtes d’affiches prennent toute la place. C’est pourtant ce que propose le festival « Le Traquenard », qui donne rendez-vous à tous les amateurs de musique. Un double objectif pour les organisateurs : présenter aux spectateurs des groupes émergents et laisser la possibilité aux musiciens de jouer dans des conditions professionnelles.

Constitué d’une quarantaine de bénévoles, l’association De Bas Étages fête sa 4ème existence cette année. Son objectif est de promouvoir les nouveaux groupes, en organisant une cinquantaine de concerts en salles, dans des bars ou même en appartement et en résidence universitaire. Une expérience musicale singulière, puisque cela contraint à la fois aux groupes de s’adapter aux lieux et au public de partager un moment de manière plus intime qu’une traditionnelle salle de concert.

Une 4ème édition placée sous le signe de la curiosité


Au départ, le Traquenard invitait le public à écouter les musiciens dans différents bars de la ville, pour créer un itinéraire musical. Aujourd’hui, en complément de cette idée, l’association a créé une scène plus imposante et dans un lieu particulier de la ville. Si la dernière édition se déroulait dans la Ferronnerie, cette année c’est au Cellier de Clervaux que les spectateurs ont rendez-vous.
La curiosité sera maître mot des lieux. Confectionnée par les Ateliers Parallèles, la scène du Cellier de Clervaux sera proche d’un laboratoire fou, où tout peut arriver.


Quel programme pour l’édition 2017 ?

Mercredi 22 mars :
  • Classico Traquenard (quatuor électronique) – à 19h au Cellier de Clairvaux
Jeudi 23 mars :
  • Tremplin Musiques de R.U. (finale régionale) – à 19h au Cellier de Clairvaux
Vendredi 24 mars :
  • Tölva (pop rock instrumental), Melatonin (Folktronica ambient rock) et Hermetic Delight (post punk-shoegaze) – à 20h au Cellier de Clairvaux
  • Mini CHKT-MIX ! (house-to-techno) – de 0h à 1h30 au Kilkenny Pub
Samedi 25 mars :
  • Vacarm ! (création lycéenne) et Dee & Tree (punck rock) – à 11h sur la place François Rude
  • Jo Jolisper (pop rock indie) – à 17h au Deep Inside
  • Grimme (pop folk organique) - à 18h à la Trinidad
  • WeatherWood – à 19h au café de l’industrie
  • Encore (melodic électro), Alphabet (électro rock) et M.E.C. (pop / électro / rock / humour) – à 10h au Cellier de Clairvaux
  • After Traquenard RISK Party ! (house, techno, disco, etc.) – de 0h à 4h30 au Kilkenny Pub
Dimanche 26 mars :
  • La soupe inavouable de Radio Dijon Campus – de 11H00 à 15H00 au Cellier de Clairvaux

L'ensemble de la programmation et les descriptifs des groupes sont disponibles sur le site Internet De Bas Etages

Sur le même sujet

toute l'actu musique

VFCEA : la Nièvre n'est pas prioritaire aux yeux de la région

Près de chez vous

Les + Lus