Talant (21) : De nouvelles vignes dans la commune

Le retour des vignes à Talant (Côte d'Or) / © Victoire Gosseau
Le retour des vignes à Talant (Côte d'Or) / © Victoire Gosseau

La mairie de Talant (Côte-d'Or) souhaite redonner vie à son passé viticole. Plus de dix hectares de vignes vont être replantés et exploités pour produire du Crémant de Bourgogne. 

Par Sébastien Kerroux

Durant plusieurs siècles, la commune de Talant (Côte d'Or) disposait d'un vignoble. Un vignoble aujourd'hui disparu. Désormais, le maire de la commune souhaite redonner vie à son passé viticole en replantant une dizaine d'hectares de vignes. 

Du Pinot noir et du Chardonnay

Depuis le 28 juin,  une parcelle de 2 hectares est en train d’être plantée au lieu dit "Les Epoutières". Cette parcelle sera destinée à produire du Crémant de Bourgogne. Deux cépages sont mis en terre : du pinot noir et du chardonnay, de différents types. Les plants ont été produits par la pépinière Mercier, une des plus importantes pépinières viticoles de France, dont le siège est en Vendée. Les 11.000 pieds sont plantés tous les 90cm sur des rangs écartés de 2 mètres pour permettre le passage des petits engins et enjambeurs.

© Victoire Gosseau
© Victoire Gosseau


Une "vigne-mère" pour les vignerons


Les pieds étant plantés sur un terrain qui était auparavant en friche,  et donc vierge de toute culture depuis des décennies, la vigne pourra avoir une autre fonction que celle de produire du raisin : elle sera une « vigne-mère ». Les bois qui seront coupées en hiver lors de la taille pourront être récupérés pour être greffés et faire de nouveaux pieds, indemnes de toute maladie, qui seront revendus aux vignerons de la région. La Bourgogne viticole est fortement touchée par des problèmes de maladie, la possibilité d’avoir des pieds totalement sains et parfaitement adaptés au terroir bourguignon est particulièrement intéressante.

© Victoire Gosseau
© Victoire Gosseau


Les premières bouteilles de Crémant de Bourgogne seront produites dès 2019


Le projet de vigne, porté par Philippe Chautard de la maison Picamelot, basée à Rully, et spécialisée dans les crémants. Son objectif : produire dès 2019 les 1ères bouteilles de crémant sur cette parcelle. La production entrera en vitesse de croisière à partir de 2022.

Plantation de vignes à Talant (21)

Reportage : Muriel Bessard et Damien Rabeisen
Montage : Cécile Frèrebeau
Intervenants : Laurent Hilaire (Chef de zone - pépinière Mercier), Abdallah Asaad (Planteur de vignes), Amaury Camus (Ouvrier viticole), Philippe Chautard (Vigneron - domaine Picamelot).

Une polémique s'installe au sujet des pesticides


Un autre terrain est en cours de défrichage pour accueillir de nouvelles vignes. Un terrain qui se situe sur les hauteurs du lac Kir, au-dessus de la réserve naturelle de la Fontaine aux Fées. Le futur champ de vignes surplombera les jardins familiaux la Fontaine-aux-Fées. Selon certains résidents, la future vigne ne sera pas cultivée en bio, mais en "agriculture raisonnée". Le viticulteur pourrait donc recourir à l'usage de pesticides dans un espace protégé. Ce qui inquiète les jardiners de la Fontaine aux Fées. Un résident mécontent a déposé une pétition en mairie pour réclamer l'interdiction de pesticides dans l'espace protégé de la Fontaine aux Fées à Talant. 165 signatures ont été recueillies. 

Sur le même sujet

Besançon candidate pour accueillir la police du quotidien

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés