Des fleurs dans les assiettes et dans les verres

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Hélène Berger et Jerôme Gaudillère cultivent chacun à leur façon de multiples espèces de plantes et de fleurs. Ces amoureux de la nature sont installés en bio dans deux hameaux situés près de St Vincent-en-Bresse, en Saône-et-Loire, un des haut-lieu de la gastronomie bourguignonne.

Par Cyrielle Cabot

A la ferme de la Marlière, à Saint-Vincent-en-Bresse, en Saône-et-Loire, Hélène est souvent cachée dans son immense jardin. Autour d'elle, de la sauge, du thym, de la menthe ou encore de la sariette. Au total, elle cultive une vingtaine de plantes et de fleurs dans le respect de l'agriculture biologique. 

Et si elle les cultive, c'est pour ensuite... les boire ! Depuis huit ans, Hélène mélange ses fleurs en fonction de leurs propriété médicinale et de son inspiration pour créer des tisanes 100% originales, 100% bio et 100% locales. Malheureusement cette année, ses mélanges seront limités la météo ayant empêché la production de nombreuses espèces. 

Des pétales séchées en tisane

Pour faire une tisane, il faut certes cultiver la plante, mais il faut ensuite la faire sécher. Hélève les stocke donc dans une armoire dédiée.
 
Quelques mètres plus loin, la jolie ferme des Marlière a été transformée en chambres d'hôtes. Et Hélène n'hésite pas à faire découvrir les secrets de ses fleurs à ses invités. 

Les fleurs... à manger !

Et si certaines fleurs se boivent, d'autres se mangent ! Jérôme Gaudillère en a fait sa spécialité. Tous les jours, il cueille méticuleusement ses fleurs avant de les vendre aux restaurateurs de la région, friands de ces nombreux produits. "J'étais en pépinière, je voulais faire quelque chose de différent et un restaurateur m'a incité à continuer", explique le jeune homme.

La cueillette quotidienne des fleurs est une opération méticuleuse. Chaque espèce a ses exigences. Par exemple, la capucine doit être tapotée pour déloger un petit insecte qui ne doit pas se retrouver dans les assiettes. Les restaurateurs de la région raffolent des fleurs et en redemandent. Ce sont eux qui ont incité Jérôme à s'engager dans cette voie. "Les fleurs c'est comme les herbes. c'est un plaisir à travailler", explique Fabrice Fléchon, restaurateur à l'Arlequin. 

Voir le reportage de Marianne Picoche, Amélie Douay, David Cornot et Philippe Sabatier avec :
  • Hélène Berger, "La dame de la marlière"
  • Jerôme Gaudillère, jardin Bioriginal
  • Fabrice Fléchon, restaurant l'Arlequin
Des fleurs dans les assiettes et dans les verres
Des plantes et des fleurs à boire et à manger… Entre tradition et innovation gourmandes, Hélène Berger et Jerôme Gaudillère cultivent chacun à leur façon de multiples espèces de plantes et de fleurs. Ces amoureux de la nature sont installés en bio dans deux hameaux situés près de St Vincent-en-Bresse, un des haut-lieu de la gastronomie bourguignonne. - Marianne Picoche, Amélie Douay et Philippe Sabatier



A lire aussi

Sur le même sujet

Documentaire Oui chef ! (bande-annonce)

Près de chez vous

Les + Lus