Apprendre le métier d'agent de sécurité dans le Doubs

© France 3 France-Comté
© France 3 France-Comté

Apprendre à repérer un voleur, à observer les comportements louches sur les vidéos ou encore à maîtriser un chien : autant de gestes et de réflexes que la Maison familiale rurale de Vercel dans le Doubs enseigne aux futurs agents de sécurité. Cette filière recrute plus que jamais.

Par Claire Schaffner

Agents de sécurité : un métier qui recrute de plus en plus. Avec vigipirate et des manifestations comme l'Euro de foot, les entreprises du secteur craignent même de ne pas répondre à la demande. La perspective d'un emploi incite beaucoup de jeunes à tenter leur chance dans cette filière pourtant  loin d'être facile !

"A la base j'étais pas du tout parti pour ça, raconte Nicolas Goguel, futur agent de sécurité. Mais en fait depuis que je suis tout petit je suis intéressé par tout ce qui est métier de la sécurité alors je me suis dit pourquoi pas essayer." Le jeune homme de 19 ans suit des cours à la Maison familiale rurale de Vercel qui forment 200 agents de sécurité par an. Les candidats y apprennent comment repérer les voleurs dans les magasins et à les appréhender à la sortie, à guetter tous les gestes suspects sur les vidéos de surveillance ou encore à maîtriser un chien s'ils choisissent l'option sinophile. La profession est exigente, indique Claude Pepiot, respondable du pôle sécurité à la MFR de Vercel : "Il faut être quelqu'un de sérieux et de motivé, et puis il faut être à l'écoute et savoir observer."

Mode d'emploi : les métiers de la sécurité
Une fois diplômés, les candidats sont presques sûrs de trouver un emploi rapidement. 80% des personnes formées à Vercel sont embauchées. Le cursus peut-être court (un certificat de qualification professionnel s'obtient en trois semaines) ou plus long, en s'inscrivant en CAP agent de sécurité.

Sur le même sujet

Difficultés de recrutement des ENIL

Près de chez vous

Les + Lus