Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

AMP : le CHU de Besançon se distingue

© David Martin
© David Martin

Le centre d'Assistance Médicale à la Procréation du CHU de Besançon obtient au niveau national, le meilleur taux d'accouchements cumulés. L'expérience de l'équipe médicale en place, les locaux tout est réuni pour obtenir de bons résultats.

Par Fabienne Le Moing

Le centre d'AMP du CHU pratique la fécondation in vitro sans micromanipulation (FIV) et la fécondation in vitro avec micromanipulation par injection intracytoplasmique du spermatozoïde (ICSI).
En France si la femme a moins de 43 ans, jusqu'à 4 tentatives de FIV avec ou sans micro-manipulations peuvent être remboursées par la sécurité sociale. 

Des résultats remarqués
Un couple qui se présente au CHU de Besançon pour une FIV a 35.7% de chance de réussite à Besançon contre 23.1% au niveau national que ce soit pour un transfert d'embryons frais ou congelés.

La recherche : un autre axe de travail
Le centre d'AMP travaille sur les grossesses à venir de femmes atteintes de cancer.  Les cancers peuvent conduire à la stérilité ou tout au moins réduire la fertilité. De façon préventive, du cortex ovarien de ces femmes est prélevé et stocké dans l'azote liquide à -196°C. Si les femmes une fois guerries sont désireuses de porter un enfant, le cortex sera réimplanté.

Le CHU de Besançon se distingue pour l'AMP
Un reportage de Laurent Ducrozet, David Martin et Xavier Brand. Avec Chantal Cote : technicienne de laboratoire au Centre d'assistance médicale à la procréation du CHRU de Besançon et Professeur Christophe Roux : responsable du Centre d'assistance médicale à la procréation du CHRU de Besançon


Sur le même sujet

Bac : un préavis de grève des examinateurs

Près de chez vous

Les + Lus