Besançon : la justice relance l'enquête sur deux meurtres non élucidés

Qui a tué Virginie Raymond ? / © France 3 Franche-Comté : Denis Colle
Qui a tué Virginie Raymond ? / © France 3 Franche-Comté : Denis Colle

Dans les séries télévisées, on les appelle les "cold cases". Des affaires criminelles jamais élucidées. A Besançon (Doubs), la justice a décidé de rouvrir deux enquêtes, plusieurs dizaines d'années après les faits.

Par Sophie Courageot avec Emmanuel Rivallain

Les parents de Virginie Raymond n'ont jamais cessé de faire des actes de procédures pour maintenir l'enquête ouverte / © France 3 Franche-Comté : Denis Colle
Les parents de Virginie Raymond n'ont jamais cessé de faire des actes de procédures pour maintenir l'enquête ouverte / © France 3 Franche-Comté : Denis Colle


Il y a 30 ans, jour pour jour, une jeune fille était assassinée à Besançon de 14 coups de couteaux. Le 20 octobre 1987, le corps de Virginie Raymond, 16 ans, est retrouvé dans la cuisine familiale. Aucune trace d'effraction dans l'appartement du 134 de la rue de Belfort. La jeune victime n'a pas subi de violences sexuelles. Ce sont ses parents qui ont fait la macabre découverte.

La jeune femme revenait des vendanges, à Nuits-Saint-Georges, en Bourgogne. Deux jeunes hommes ont été aperçus à proximité de l'appartement où elle a trouvé la mort. Qui sont-ils ? Sont-ils impliqués dans le meurtre ? Qu'ont-ils vu ? 

© Est Républicain
© Est Républicain


"Qui a tué notre fille ? "
La justice n'a jamais pu trouver l'auteur du crime. L'affaire aurait pu être classée sans suite. Mais les parents de Virginie Raymond se sont toujours battus pour que l'enquête ne soit pas refermée. 30 ans après, ils lancent un appel à témoin.  
Ils comptent aussi sur le progrès de la recherche sur l'ADN pour que l'enquête aboutisse enfin.

Qui a tué Virginie et Corinne à Besançon ?
30 ans après la mort de Virginie Raymond, la justice relance l'enquête sur ces deux affaires. Avec Marie-Françoise Nunesbelchior Mère de Virginie - Bruno Bigler Frère de Corinne - Patrick Raymond Père de Virginie - Edwige Roux-Morizot Procureur de la République de Besançon. Reportage Emmanuel Rivallain, Denis Colle.


"Le fait de reprendre toujours à zéro avec de nouveaux enquêteurs, des constatations faites au départ... de faire de nouvelles analyses par rapport à la recherche scientifique qui s'est largement améliorée ... celà laisse toujours une possibilité de faire sortir l'affaire", explique Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Besançon 



© France 3 Franche-Comté : Denis Colle
© France 3 Franche-Comté : Denis Colle



La vérité peut-elle encore surgir 30 ans après les faits ?

La même question hante la famille de Corinne Bigler.  Le 8 février 1992, cette jeune femme de 21 ans est retrouvée morte, dans un petit appartement du quartier Velotte, à la sortie de Besançon. La jeune femme est retrouvée noyée dans sa baignoire. Elle porte des traces de coups au visage, frappée visiblement par une bouteille. Aucune trace de vol, pas de violences sexuelles comme pour la mort de Virginie Raymond. Le meurtre semble sans mobile. 

Les parents de Corinne Bigler sont morts sans connaitre la vérité. Son frère est désormais seul dépositaire de cette histoire, et espère connaitre un jour la vérité.

La justice pourrait rentrer les milliers de pages de ces deux affaires dans le logiciel Anacrim utilisé récemment dans l'affaire Gregory. L'espoir peut être de voir enfin résolues ces deux affaires bisontines. 


Bruno Bigler en quête de vérité et justice
Sa soeur Corinne a été tuée en 1992 à Besançon. Un meurtre non élucidé. La justice relance l'enquête. Interview E.Rivallain, D.Colle.




A lire aussi

Sur le même sujet

La nécropole de Morvillars a été inaugurée

Près de chez vous

Les + Lus