Besançon : recherche bénévoles pour recenser le patrimoine en pierre sèche des collines

Une caborde ancien abri des vignerons à Besançon / © association "Terrasses des Collines bisontines et d'ailleurs"
Une caborde ancien abri des vignerons à Besançon / © association "Terrasses des Collines bisontines et d'ailleurs"

Besançon était terre de vignes au siècle dernier. Le patrimoine de pierres sèches dort encore sous la végétation. Une association le recense pour mieux réhabiliter certains endroits. 

Par Sophie Courageot

Créée en 2013, l'association "Terrasses des Collines bisontines et d'ailleurs" poursuit son objet : Restaurer, protéger et valoriser le patrimoine des anciennes terrasses viticoles.

Après plusieurs années à restaurer des murs en pierre sèche, à mettre en place un troupeau de moutons d'Ouessant gérés par des bergers bénévoles pour entretenir les espaces réouverts, l'association souhaite inventorier le patrimoine en pierre sèche des collines bisontines. Pour poursuivre ce travail, débuté par de jeunes volontaires en services civiques, l'association souhaite constituer un groupe de bénévoles, arpenteurs-inventoristes-géographes amateurs.

Le GPS d'une main, l'appareil photo de l'autre, les futurs bénévoles arpenteront les sous-bois et les pelouses sèches pour repérer les éléments d'un patrimoine oublié depuis des décennies.


Cet inventaire demandera du temps, car il y avait près de deux mille hectares de vignes à Besançon au XIXème siècle.

Contact : 06 82 96 02 29 ou par mail : terrasses.bisontines@gmail.com

Sur le même sujet

Côte-d’Or : un incendie a ravagé une exploitation agricole à Puits

Près de chez vous

Les + Lus