Législatives 2017 : le Parti socialiste en déroute en Franche-Comté

Barbara Romagnan / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Barbara Romagnan / © JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Dans la région, le PS a investi des candidats dans cinq circonscriptions seulement. Seule Barbara Romagnan est parvenue à se qualifier difficilement au second tour, dans la première circonscription du Doubs.

Par Pascal Sulocha

La débâcle était attendue ; elle s'est confirmée hier soir. Le Parti socialiste sort laminé du premier tour des législatives, totalisant 7,44 % des voix à l'échelle nationale, son pire score jamais enregistré

Selon les estimations larges, le parti dirigé par Jean-Christophe Cambadélis devrait obtenir entre 10 et 40 sièges à l'Assemblée nationale ; ils étaient 280 en 2012.

En Franche-Comté, cinq candidats se sont présentés sous l'étiquette PS :

- Barbara Romagnan dans la première circonscription du Doubs ;
- Sidonie Marchal dans la troisième circonscription du Doubs ;
- Marc-Henri Duvernet, dans la première circonscription du Jura ;
- Laurent Ricard, dans la première circonscription de Haute-Saône ;
- Maude Clavequin, dans la deuxième circonscription du Territoire de Belfort.

Tous ont été balayés dès le premier tour, à l'exception de Barbara Romagnan, qui affrontera dimanche prochain la candidate La République en marche Fannette Charvier, encore inconnue il y a quelques semaines. 

Mais avec 16,04 % des suffrages, la députée sortante se situe bien en deça du score de sa concurrente (29,87 %). « C'est un effondrement, lâche-t-elle, amère, mais vous constaterez que je suis néanmoins au deuxième tour. »

C'est donc peu dire que l'ambiance n'était pas à la fête hier soir au Kursaal de Besançon pour les militants socialistes. comme le montre ce reportage réalisé par Stéphanie Bourgeot et David Martin.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Macron veut augmenter les revenus des agriculteurs

Près de chez vous

Les + Lus