Lutte contre l'homophobie et la transphobie: paroles de femmes

Stéphanie est la présidente de l'association Nouvel Esprit. Julie milite au sein du collectif XYZ / © Denis Colle. Montage : Pascal Sulocha
Stéphanie est la présidente de l'association Nouvel Esprit. Julie milite au sein du collectif XYZ / © Denis Colle. Montage : Pascal Sulocha

Elles ont accepté de prendre la parole. Même si ce n'est pas simple. Parce que l'homophobie et la transphobie sont une réalité et que les violences contre la communauté LGBT sont toujours d'actualité. Stéphanie, présidente de l'association Nouvel Avenir, et Julie, en cours de transition, témoignent.

Par Clément Jeannin

À Besançon, Stéphanie Barbot est une personnalité de la lutte pour les droits LGBT. Elle milite au sein des associations AIDES et Nouvel Esprit. Nous l'avons rencontrée ce jeudi 17 mai, c'était la Journée Mondiale de lutte contre l'Homophobie et la Transphobie. 

Julie Teillard a 46 ans. Elle est actuellement en phase de Transition. Elle va bientôt finir par se sentir bien dans ce corps qui longtemps n'a pas été le bon. Ancienne manutentionnaire, elle suit une reconversion à l'AFPA de Besançon pour travailler dans l'horlogerie. Soutenue par le collectif XYZ , elle prend la parole pour la première fois.

Reportage de Clément Jeannin, Denis Colle et Jean-Pascal Maujard

Paroles de Femmes contre l'Homophobie et la Transphobie
Stéphanie est une militante de longue date, très connue dans la communauté Lesbienne Gay Bi et Trans. Julie est née dans un corps d'homme, elle réalise depuis plusieurs années sa "transition". Toutes deux nous parlent de cette journée particulière.




Sur le même sujet

Yonne : les salariés de GM&S maintiennent la pression sur Renault

Près de chez vous

Les + Lus