Meurtre de Besançon : 90 coups de couteau

Le patron du "Café du théâtre" a été tué de 90 coups de couteau.

Par Catherine EME-ZIRI

video title

Meurtre de Besançon : 90 coups de couteau

L'autopsie du corps de Pascal Legal a eu lieu aujourd'hui. Le patron du Café du Théâtre a été victime de 90 coups de couteau.

Alain Saffar, le procureur de la République, a donné une conférence de presse aujourd'hui mardi 15 novembre à propos du meurtre du Café du Théâtre. Le patron de cet établissement a été tué de 90 coups de couteau. Aucun n'a touché un organe vital mais la multitude des blessures a fait que Pascal Legal s'est vidé de son sang.

L'autopsie a été particulièrement longue, compte tenu du nombre de coups de couteau portés à la victime. De nombreuses lésions aux bras ont été relevées, laissant supposer que la victime s'est défendue. Autrement, la quasi totalité des coups a été porté au thorax.

Le procureur de la République a également signalé que des objets de valeur avaient disparu du domicile de Pascal Legal.

Concernant son emploi du temps dans les heures qui ont précédé le drame, Alain Saffar a affirmé que la recette du restaurant avait été déposée dimanche dans la boîte de la banque réservée aux commerçants. L'enquête s'oriente vers les personnes avec qui il aurait été en contact le dimanche.

Le corps de Pascal Legal a été retrouvé dans l'appartement situé au-dessus de l'établissement, lundi 14 novembre, à la mi-journée.

A noter qu'un rassemblement est organisé devant le Café du Théâtre, ce soir, mardi 15 novembre, aux environs de 20 heures, pour rendre hommage à Pascal Legal.

A lire aussi

Sur le même sujet

Plateforme de Renault dans l’Yonne : les GM&S lèvent le camp le temps d’un week-end

Près de chez vous

Les + Lus