Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Sur les traces de l'horloge de votre grand-mère !

L'horloge de ma grand-mère
Un sujet d'Emmanuel Rivalain, Elise Laperdrix, Jean-Marie Baverel et Mehdi Bensmaïl, avec Laurence Reibel (conservatrice au Musée du Temps)

Avez-vous déjà eu peur de cette grande dame qui rythmait le temps de votre enfance ? Elle vous a toujours intrigué : c'est l'horloge comtoise ! Jusqu'au mois d'octobre 2016, le musée du Temps nous plonge dans nos souvenirs d’enfance grâce à l’exposition "L’horloge de ma grand-mère".

Par Sofian Aissaoui

Elle est imposante et elle sonne le temps qui passe. Jusqu'au 30 octobre 2016, le Musée du temps de Besançon vous emmène sur les traces de l'horloge... de votre grand-mère.

Une grande et vieille dame nommée Comtoise

L'exposition L'horloge de ma grand-mère, 300 ans d'horloges comtoises, se propose de redécouvrir cet élément si particulier des foyers familiaux. C'est ici toute la dimension affective de l'horloge qui est évoquée au travers de sa "présence à la fois rassurante et protectrice, mais également oppressante et menaçante lorsqu’elle rappelle le temps qui passe". La comtoise... sous ce nom familier se cache l’une des plus populaires horloges françaises. Créée à l’origine dans la région de Morbier et Morez, sa fabrication est simple, solide et fiable. La comtoise a connu une diffusion nationale et même internationale. Au-delà de l’aspect technique, c’est la dimension affective et symbolique de l’horloge qui est mise en avant, véritable personnage au sein du foyer.

Sur le même sujet

Bac : un préavis de grève des examinateurs

Près de chez vous

Les + Lus