Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Disparition de Narumi Kurosaki : les recherches reprennent pour retrouver son corps

© France 3 Franche-Comté : Fabienne Le Moing
© France 3 Franche-Comté : Fabienne Le Moing

Depuis lundi, 80 policiers sont mobilisés au sud de Dole dans le Jura. Le corps de l'étudiante japonaise disparue depuis décembre 2016 à Besançon pourrait s'y trouver. Reportage dans le 19/20. 

Par Sophie Courageot



C'est la plus grosse opération de battue depuis la disparition de l'étudiante japonaise. 

Le corps de Narumi Kurosaki pourrait se trouver dans ce large secteur. Le GPS de la  voiture louée par le principal suspect l'ex-petit ami de la victime est passée dans ce secteur. Des recherches avait déjà eu lieu en fôret de Chaux début janvier.

Narumi n'a plus donné signe de vie depuis le 4 décembre 2016 après avoir diné avec son ex-petit ami le chilien Nicolas Zepeda Contreras. Celui ci l'a raccompagné à sa chambre à la cité universitaire. Personne n'a revu Narumi depuis. Des étudiants ont affirmé avoir entendu des cris cette nuit là dans la cité U de Besançon.

Le corps de Narumi Kurosaki recherché en forêt de Chaux - France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Des recherches sont bien en cours dans cette zone boisée entre Dole (Jura) et Besançon (Doubs). L'information du journal Le Parisien a pu être confirmée. Depuis un mois, le corps de Narumi étudiante japonaise probablement tuée par son ex-petit ami reste introuvable.



Les enquêteurs de la police judiciaire, aidés par les plongeurs de Strasbourg et les maîtres chiens de la gendarmerie spécialisés dans la recherche de cadavres, mènent depuis lundi des recherches dans le secteur de Parcey, à une dizaine de kilomètres au sud de Dole, et de la forêt de Chaux. Un hélicoptère a également survolé la zone. 

Nicolas Zepeda Contreras nie les faits 

Le jeune chilien de 20 ans fait l'objet d'une demande d'extradition vers la France. Il a confirmé à la justice chilienne avoir été avec Narumi le soir de sa disparition, mais il nie l'avoir tuée.

La justice du Chili a rejeté la demande d'arrestation du suspect, estimant que les éléments concernant l'implication du ressortissant chilien étaient "assez précaires".


Narumi et son ex petit ami Nicolas, un jeune chilien principal suspect
Narumi et son ex petit ami Nicolas, un jeune chilien principal suspect


A lire aussi

Sur le même sujet

L'aide au répit pour les agriculteurs

Près de chez vous

Les + Lus