Les Fins : Élèves debout dans le bus, parents debout dans la rue

Les élèves gardent la position de bout et ...le sourire. / © Fabienne Le Moing
Les élèves gardent la position de bout et ...le sourire. / © Fabienne Le Moing

Dès 7 heures ce matin, des parents d'élèves manifestaient sur la commune des Fins pour alerter sur un phénomène qui ne passe pas, un mois et demi après la rentrée. Chaque jour, quelques lycéens ou collégiens voyagent debout dans le bus scolaire, faute de places assises. 

Par Florence Cicolella

Lorsque que les cars scolaires arrivent aux Fins en direction de Morteau, ils sont déjà bien pleins. Les collégiens ou lycéens n'ont pas d'autre choix que de voyager debout. Avec en tête pour beaucoup, le terrible accident de Montflovin qui avait fait deux morts en 2016. 

À chaque rentrée scolaire, le phénomène se reproduit. "Il y a toujours un moment de flottement, le temps que les choses se réajustent, confie un parent d'élève. Mais là cela fait un mois et demi ! Et on n'obtient aucune réponse au Conseil Régional sur le sujet..."

Les chauffeurs de car ont eux aussi un cas de conscience : prendre ces élèves en surplus dans de mauvaises conditions ou les laisser sur le trottoir. Ce n'est pas confortable pour eux non plus. 

Des parents sont obligés régulièrement de revenir chercher leur enfant. D'autres renoncent au transport scolaire. Une lycéenne avoue faire désormais de l'auto-stop...


Mobilisation des parents de collégiens et lycéens pour des places dans le bus.
Reportage de Noémie Gaschy et Fabienne Le Moing. Avec Anthony et Alexane, lycéens - Élia, lycéenne - Gérard Blancher, parent d'élèves

 

Sur le même sujet

Mobilisation des parents de collégiens et lycéens pour des places dans le bus.

Près de chez vous

Les + Lus