Le froid : l'ennemi du moment des agricutleurs et viticulteurs

© Sylvie Françoise
© Sylvie Françoise

Le gel tardif fait des ravages après des températures très douces. Les viticulteurs constatent les dégâts. Dans le Haut-Doubs les maraîchers ont prévu le coup. Ils ne plantent rien avant fin mai, début juin.

Par Fabienne Le Moing

Le gel tardif est craint surtout pour les arbres fruitiers en pleine. Pour le reste les maraîchers sont prévoyants. Ils ne plantent rien avant la fête des mères.

D'autant que le froid a des effets positifs aussi. Il permet de tuer les nuisibles qui envahissent les serres.
Les températures fraiches ne sont donc pas mal vues par les maraîchers. Si elles ne durent pas trop longtemps.

Le froid chez les maraîchers
Un reportage de Lucie Thiery et Sylvie Françoise. Avec Arnaud Bourgeois : maraîcher et distillateur bio et Bruno Vermot-Desroches : chef du centre météorologique de Besançon

 

Sur le même sujet

Accident du travail chez Badoz à Pontarlier

Près de chez vous

Les + Lus