Pontarlier : la mère soupçonnée du triple infanticide a été placée en détention provisoire

Les parents placés en garde à vue habitent une maison sur la commune de Doubs  / © maxppp
Les parents placés en garde à vue habitent une maison sur la commune de Doubs / © maxppp

La femme de 30 ans était présentée ce matin au juge des libertés et de la détention à Besançon. La mère de famille de Doubs mise en examen la semaine dernière pour avoir étouffé trois nouveaux-nés a été transférée à la maison d'arrêt de Mulhouse. 

Par Sophie Courageot

La femme de 30 ans soupçonnée d'avoir étouffé ses trois nourrissons à leur naissance va donc rester en prison. En l'occurence, la maison d'arrêt de Mulhouse qui comporte un quartier pénitentaire destiné aux femmes. 

Mercredi 15 mars, la mère de famille a été mise en examen pour "homicides volontaires aggravés". Selon le parquet, la femme avait accouché seule, cachant ses grossesses à son entourage. 

Elle avait reconnu avoir étouffé avec une serviette ses trois nourrissons - un bébé né fin 2015 et des jumeaux nés en novembre 2016. Elle avait caché les petits corps dans deux sacs dans les combles de la maison. 

Le mari, 36 ans qui avait prévenu la police après les terribles aveux de sa femme a été remis en liberté. 

VIDEO ► Triple infanticide près de Pontarlier : la mère reconnaît les faits - France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Notre reportage du 19-20 Notre reportage du 12-13 Une maison rue Callisto, une maison avec des jeux d'enfants dans le jardin. C'est dans cette habitation que les policiers alertés par le père de famille ont retrouvé hier matin les cadavres de trois bébés dont deux jumeaux.



Sur le même sujet

Changement du sens de circulation dans les rues de Vesoul.

Près de chez vous

Les + Lus