INFOGRAPHIE - Le Front National a perdu 60% de ses voix entre la présidentielle et les législatives

© BONNIERE PASCAL - maxppp
© BONNIERE PASCAL - maxppp

La descente aux enfers dans les urnes. Le parti frontiste s'est pris un sévère revers au premier tour des élections législatives en Franche-Comté. Regardez les chiffres. 

Par Sophie Courageot et Pascal Sulocha avec AFP

165.747 voix en Franche-Comté pour le FN lors du premier tour de la présidentielle et seulement 66.177 lors du premier tour des législatives seulement 7 semaines plus tard. La chute est spectaculaire. 



4 millions de voix en moins en France 

Le parti d'extrême droite recule traditionnellement entre le premier tour de l'élection présidentielle et celui des législatives.

Mais cette année, ce recul est plus important que jamais: au niveau national le FN passe de 21,3% à environ 13,3%. Cela donne plus de quatre millions de voix évaporées, le FN passant de 7,7 à environ 3 millions.

Depuis son QG de campagne d'Hénin-Beaumont, Marine Le Pen a mis en cause "l'abstention catastrophique" qui "pénalise" son parti et le scrutin majoritaire à deux tours, le FN réclamant l'instauration de la proportionnelle qui lui avait permis de faire élire 35 députés en 1986.

La faute à l'abstention dit le FN 

"Les électeurs du Front ne sont pas allés voter"
a déclaré l'eurodéputée philippotiste Sophie Montel. "Y'en a qui sont en marche, nous on s'est mis en pause" a dit, dépité, Jean-Lin Lacapelle à l'Agence France Presse. 

Des conséquences financières à venir

Cette déconvenue va provoquer une baisse de la subvention publique annuelle du FN par rapport à 2012, largement basée sur le nombre de suffrages obtenus lors du premier tour de ce scrutin, et ce alors que le parti dit manquer d'argent. Surtout, ce score devrait raidir encore le débat interne sur la "refondation" du FN, déjà alimenté par le retrait temporaire de Marion Maréchal-Le Pen de la politique, l'échec de l'alliance avec Nicolas Dupont-Aignan et les menaces de Florian Philippot de quitter le parti si celui-ci renonçait à la sortie de l'euro.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Macron veut augmenter les revenus des agriculteurs

Près de chez vous

Les + Lus