Montbéliard : deux responsables Front National condamnés pour abus de faiblesse

Robert Sennerich, FN, condamné pour abus de faiblesse le 2 juillet 2015
Robert Sennerich, FN, condamné pour abus de faiblesse le 2 juillet 2015

Lors des élections municipales, 4 candidats du Front National avaient été accusés d'abus de faiblesse : des Montbéliardaises s'étaient retrouvées candidates FN. Deux d'entre eux viennent d'être condamnés par le tribunal dont Robert Sennerich, époux de Sophie Montel et conseiller régional.

Par Catherine Eme-Ziri

Deux affaires distinctes étaient examinées ce matin par le tribunal correctionnel de Montbéliard. Il s'agit d'accusation d'abus de faiblesse reproché à des candidats FN à l'élection municipale à Montbéliard en mars 2014. Sont concernés : 4 colistiers de la tête de liste, Sophie Montel.
Le tribunal avait été examiné ces deux affaires en avril et les avait reporté pour que les accusés puissent préparer leur défense.
Dans la première affaire, une femme de 67 ans a porté plainte, n'ayant pas compris qu'elle serait candidate sur la liste FN en signant le papier qu'on lui présentait. Les deux accusés, Idriss Hamitou et Catherine Véjux, ont été relaxés.
En revanche, pour la seconde affaire, les accusés ont été condamnés. Une vieille dame de 90 ans, ne bénéficiant plus de toute sa conscience, s'était retrouvée, elle aussi, sur la liste FN aux municipales à Montbéliard. Robert Sennerich et Catherine Piotrowski ont été condamné pour abus de faiblesse à respectivement 5000 et 2000 euros d'amende.De plus, ils devront verser 1500 euros de dommage à la plaignante.
Robert Sennerich, conseiller régional, est l'époux de Sophie Montel, présidente du groupe FN au conseil régional et députée européenne.
Des candidats FN condamnés

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Besançon : Nacle peint Miss Doubs 2017 au CFA Hilaire

Près de chez vous

Les + Lus