Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le Raid libère une jeune bisontine séquestrée et livrée à la prostitution

Des policiers anti-terroristes à Saint-Denis mercredi 18 novembre 2015. / © AFP Kenzo Tribouillard
Des policiers anti-terroristes à Saint-Denis mercredi 18 novembre 2015. / © AFP Kenzo Tribouillard

C'est la mère de la jeune fille, qui habite à Besançon (Doubs), qui a donné l'alerte. Dimanche soir, le Raid est intervenu dans cette commune de région parisienne, près de Melun en Seine-et-Marne.

Par Catherine Eme-Ziri

Les policiers d'élite du Raid sont intervenus dimanche soir en Seine-et-Marne pour libérer une jeune fille de 16 ans qui se disait séquestrée par des hommes armés et forcée à se prostituer, a-t-on appris lundi de sources concordantes.
La mère de l'adolescente, domiciliée dans le Doubs, avait alerté la police après la réception de SMS alarmants de sa fille, lui disant qu'elle était "séquestrée en présence d'hommes armés", a relaté  le commissaire Claude Mazerolle, confirmant une information du Parisien.

Après géolocalisation de son téléphone et repérages de policiers en civil à l'adresse d'un appartement de Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), le Raid est dépêché "pour écarter le danger".
A leur arrivée à 19H30, trois hommes et une femme tentent en vain de s'enfuir par le jardin de l'appartement situé en rez-de-chaussée et sont arrêtés. Le plus âgé, "bien connu des services de police", est né en 1992.
Un chargeur est trouvé sur la femme, une Brésilienne née en 1998, et une arme, un pistolet automatique, est saisie à l'intérieur du logement.

La jeune fille "sort en pleurant de l'appartement" et explique aux policiers qu'elle était "séquestrée depuis plusieurs semaines et obligée de se livrer à la prostitution", a ajouté le commissaire Mazerolle.
"On est en train de faire les vérifications, d'auditionner et de recouper les versions des uns et des autres", a déclaré la procureure de Melun Béatrice Angelelli.

L'enquête a été confiée à la sûreté départementale de Seine-et-Marne.

(AFP)

Sur le même sujet

Pour les législatives, Maxime Thiébaut quitte Debout la France pour le FN

Près de chez vous

Les + Lus