Retour à l'instruction pour l'affaire Ayoub

© France 3 Franche-Comté / Philippe Trzebiatowski
© France 3 Franche-Comté / Philippe Trzebiatowski

Le jeune Montbéliardais a perdu un oeil après un tir de flashball en marge d'une rixe en 2011. L'information judiciaire menée à l'époque avait conduit à un non lieu. La Cour de Cassation vient d'annuler ce non-lieu. 

Par Aude Sillans

C'est la chambre d'instruction de la Cour d'Appel de Lyon qui récupère l'affaire Ayoub du nom de ce jeune Montbéliardais touché à l'oeil gauche par un tir de Flash-Ball en février 2011 en marge d'une rixe entre deux bandes rivales à laquelle il ne participait pas.

La première information judiciaire pour blessures involontaires à l'encontre du policier auteur du tir avait abouti à un non-lieu. La famille d'Ayoub avait contesté la décision d'abord en appel puis en saisissant la cour de cassation. Cette dernière instance vient de leur donner raison et ordonne que le dossier soit de nouveau instruit.

Sur le même sujet

Besançon : Nacle peint Miss Doubs 2017 au CFA Hilaire

Près de chez vous

Les + Lus