9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30
Logo de l'émission 9H50 le matin en Bourgogne Franche-Comté

La maladie de Lyme, cette inconnue... on fait le point à 9H50

C'est l'un des ennemis des promenades en forêt : les tiques. Leur piqûre peut transmettre la borréliose de Lyme. Près de 30 000 nouveaux cas sont recensés chaque année en France. Diagnostic et traitement font débat. Le point dans la chronique santé.

Par C.R.

La maladie de Lyme

Pas question de se priver de sorties en forêt alors que la belle saison arrive. Mais dans notre région, il vaut mieux prendre des précautions : couvrir bras et jambes et, au retour, inspecter soigneusement son corps. Le risque ? La "borréliose de Lyme, transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie de la famille des spirochètes.
Toutes les tiques ne sont pas infectées et l’infection est souvent sans symptôme. Cependant elle peut provoquer une maladie parfois invalidante (douleurs articulaires durables, paralysie partielle des membres…). La maladie de Lyme n’est pas contagieuse."
(source : ministère de la Santé

"Les tiques sont partout, surtout en dessous de 1 500 m d’altitude. Elles vivent dans des zones boisées et humides, les herbes hautes des prairies, les jardins et les parcs forestiers ou urbains. Les contaminations humaines sont plus fréquentes à la période d’activité maximale des tiques, en France entre le début du printemps et la fin de l’automne."

Impossible actuellement d'avoir un nombre précis du nombre de malades, 33 000 cas déclarés officiellement fin 2015, mais pour les associations de malades, ce nombre pourrait être dix fois plus élevé. En cas d'apparition d'un érythème, d'une lésion cutanée, il faut consulter. Un traitement antibiotique pendant deux à trois semaines peut suffire à guérir la maladie de Lyme au stade primaire.
Mais elle peut s'aggraver et dans ce cas, on la qualifie souvent de "grande imitatrice", car elle peut faire penser à trois cents maladies et les patients sont alors mal orientés. Le principal problème est celui des tests, qui ne détecteraient actuellement qu'un cas sur deux.
Le point dans la chronique santé d'Anne Berger.

Au sommaire également ce lundi :


La justice en ligne
Puisqu'il est aujourd'hui possible de tout faire via internet, pourquoi pas tenter de régler certains litiges grâce à des sites en ligne ?
Jean-Hugues Chaumard, avocat à Dijon, nous donne son avis et ses conseils... de prudence !

Le raid Handi-Forts
Pour la dixième année consécutive les 19, 20 et 21 mai, sportifs, handicapés et valides vont relever ensemble le même défi : le Raid Handi-Forts, "suivant un itinéraire naturel favorisant des passages dans les installations sportives de la ville de Besançon et de son agglomération. Le parcours varié sera ponctué d’ateliers sportifs ou culturels, permettant d’orienter sa progression selon divers modes de déplacement. Le raid est ouvert gratuitement à tous ceux qui veulent partager un moment fort d’émotion et d’entraide."

Avec des parcours de 15 à 20 km par journée. Présentation avec Laurent Fauter, directeur du centre omnisport Pierre Croppet.

A lire aussi

Législatives : en Côte-d'Or les candidats commence à déposer leurs candidatures