DFCO & Débats

Chaque mercredi à 20h, on débat de l'actualité du Dijon Football Côte-d'Or en direct !
Logo de l'émission DFCO & Débats

Kwon Chang-hoon : “le DFCO peut aller beaucoup plus haut”

Théo Souman, Kwon Chang-hoon, Bully-Noh Sunju et Matti Faye sur le plateau de DFCO & Débats. / © France 3 Bourgogne
Théo Souman, Kwon Chang-hoon, Bully-Noh Sunju et Matti Faye sur le plateau de DFCO & Débats. / © France 3 Bourgogne

Kwon Chang-hoon a débarqué au DFCO à la fin du mercato d'hiver. Après une période d'adaptation, il a vécu sa première titularisation samedi 1er avril 2017, à Marseille, réalisant un match solide. Il vous a répondu en direct mercredi 5 avril à 20h sur la page Facebook de France 3 Bourgogne. Replay.

Par Théo Souman

A 22 ans, Kwon Chang-hoon est en train de vivre une formidable aventure. Le milieu offensif international sud-coréen découvre l'Europe, la France et la Ligue 1 depuis quelques semaines. Pour sa première expérience professionnelle hors de son pays natal, le joueur a choisi Dijon, où il s'est engagé jusqu'en 2020. Sa première titularisation à Marseille samedi dernier a été très satisfaisante, Kwon, aligné sur la gauche de l'attaque, a montré de l'envie, et de l'engagement. Signe que le joueur prend peu à peu ses marques dans sa nouvelle équipe.

DFCO & Débats - Kwon Chang-hoon

Kwon vous répond en direct


En Corée du Sud, Kwon (Chang-hoon de son prénom) a déjà une solide réputation. International, auteur d'un doublé contre le Laos en septembre 2015 (ses premiers buts avec l'équipe A), il a fait le bonheur de son club, Suwon Bluewings, avec lequel il a inscrit 22 buts en plus de 100 matchs. Son premier but avec Dijon en Ligue 1 permettrait de le faire connaître ici, où il reste dans l'ombre pour le moment. Mais ses récents progrès pourraient aider le DFCO à atteindre son objectif de se maintenir en Ligue 1.

Accompagné de sa traductrice, Kwon Chang-hoon vous a répondu en direct sur le plateau de DFCO & Débats, mercredi 5 avril 2017 à 20h, en Facebook Live !

Buts de Kwon en 2015


A lire aussi

Dijon : quel jugement dans le procès des fausses étiquettes de Romanée Conti ?