Francéole : le site de Longvic va être repris par le groupe Nimbus

Les 50 salariés de Francéole à Longvic vont peut-être pouvoir garder leur emploi, car le fonds d’investissement Nimbus a déposé une offre de reprise du site. / © Rodolphe Augier
Les 50 salariés de Francéole à Longvic vont peut-être pouvoir garder leur emploi, car le fonds d’investissement Nimbus a déposé une offre de reprise du site. / © Rodolphe Augier

Après la reprise du site du Creusot par l'entreprise Matière, c'est désormais le site de Longvic qui vient d'être repris par le groupe Nimbus. Le tribunal a rendu sa décision ce vendredi 29 septembre 2017. Un soulagement pour les salariés.

Par Christophe Tarrisse

Enfin ! C'est le bout du tunnel et la fin de longues semaines d'angoisse pour les salariés de Francéole à Longvic en Côte-d'Or. Le fabricant bourguignon de mâts d'éoliennes était en redressement judiciaire depuis le 17 mai. Le mois dernier, le site du Creusot en Saône-et-Loire avait pu continuer son activité après la reprise par le groupe Matière.

Cette fois, le tribunal de Chalon a validé la reprise du site côte-d'orien par le fonds d'investissement Nimbus (Pays-Bas). Toutes les conditions suspensives à son offre avaient été levées hier lors de l'audition devant la juridiction. L'offre de reprise concerne les 55 salariés de Longvic ainsi que 12 salariés en reclassements du Creusot. Reste à savoir si ces derniers accepteront l'offre.

"C'est un grand soulagement pour les salariés", s'est félicité le représentant du personnel Imad Khouadri. Le repreneur "s'est manifesté tardivement. Nous n'y croyions plus tant que ça. Nous étions dans l'incertitude depuis quelques mois", a-t-il ajouté. Le montant de la reprise du site de Longvic est de 175.000 euros et celui du site du Creusot de l'ordre de 200.000 euros, de source proche du dossier.

Francéole a réalisé 29 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016 mais sa trésorerie ne couvrait ses besoins que jusqu'à fin septembre-début octobre.

Le reportage de Sylvain Bouillot et Christophe Gaillard avec :
  • Imad Kouadri, représentant du personnel
  • Lazaro Desneiges, chef d'équipe
  • des images d'archives
  • Sophie Haag, directrice de Francéole
  • Philippe Chaudron, représentant du personnel
La reprise de Francéole Longvic

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Documentaire Oui chef ! (bande-annonce)

Près de chez vous

Les + Lus