Haute-Saône : un blessé par balle et 11 armes à feu découvertes dans un lac

L'étang municipal de Raincourt / © Jéremy Chevreuil
L'étang municipal de Raincourt / © Jéremy Chevreuil

La gendarmerie  a découvert 11 armes de chasse dans l'étang de Raincourt  à proximité duquel un jeune homme avait été blessé par un tir dans la nuit de mardi à mercredi. Un suspect a été interpellé ultérieurement en Haute-Saône. 

Par IB avec AFP

Le blessé, âgé de 22 ans et originaire de Jussey (Haute-Saône) a été conduit à l'hôpital de Vesoul par des amis dans la nuit de mardi à mercredi. Blessé à la jambe par des projectiles de chasse, il a été transféré au CHU de Besançon pour être opéré d'urgence, a indiqué le procureur de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Le blessé a dit qu'il se trouvait dans la forêt pendant la nuit lorsqu'il a été blessé et qu'il ignorait par qui. Ses explications n'ont pas convaincu les gendarmes. Trois des ses amis, originaires comme lui de Jussey, ont été placés en garde à vue. Une arme de chasse et des bijoux provenant d'un cambriolage ont été retrouvés au domicile de l'un d'eux, a précisé le procureur. 

Les armes récupérées dans l'étang de Raincourt
Les armes récupérées dans l'étang de Raincourt


Ce dernier, âgé de 21 ans, a avoué avoir accidentellement fait feu sur la victime alors qu'ils jetaient des armes dans un lac. Après avoir sondé le plan d'eau, la gendarmerie a retrouvé 11 armes de chasse, a ajouté M. Dupic. Depuis, les gendarmes de la brigade de recherches de Vesoul ont retrouvé le propriétaire des armes volées et ont pu lui restituer.

L'auteur présumé du tir sera jugé ce vendredi après-midi selon la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) sur défèrement. Il est poursuivi pour "vols" et pour "blessures involontaires avec une interruption temporaire de travail de plus de trois mois".

La garde à vue des deux autres personnes interpellées a été levée. 

Sur le même sujet

Incendie à la Fromagerie de Brémondans : 2 500 litres perdus

Près de chez vous

Les + Lus