Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

De la prison ferme pour les ex-dirigeants de la Fédération de chasse de Haute-Saône

Le verdict est tombé ce matin dans l'affaire du massacre organisé de centaines d'animaux protégés à Noroy-le-Bourg, sur un terrain géré par la Fédération de chasse de Haute-Saône. L'ex-président et l'ex-directeur écopent d'un an de prison ferme.

Par Emilie Dinjar

Le procès avait eu lieu en octobre au tribunal correctionnel de Vesoul. La décision avait été mise en délibéré à ce premier décembre.
Les sept prévenus soupçonnés de destruction d'espèces protégées sur un terrain géré par la Fédération de chasse de Haute-Saône ont tous été condamnés, pour avoir ordonné ou opéré la destruction de plusieurs centaines de martres, chats sauvages et rapaces à Noroy-le-Bourg, entre 2010 et 2013.
L'Ex-président, l'ex-directeur et l'ex-responsable des services techniques de la Fédération haut-saônoise de chasse écopent d'un an de prison ferme et de 5000 euros d'amende pour les deux premiers.
Les trois apprentis chargés d'exécuter les animaux, dont celui qui avait dénoncé les faits, ainsi qu'un employé sont condamnés à 4 à 12 mois de prison avec sursis.


Délibéré Fésération de chasse 70 version soir
Reportage Franck Ménestret et Cédric Lepoittevin. Avec Anne Lagarrigue (Avocate d'un ex-apprenti de la fédération de chasse de Haute-Saône), Jacques Pivard (France Nature Environnement) et Caroline Lavallée (Avocate d'un ex-apprenti de la fédération de chasse de Haute-Saône)


 


 

Sur le même sujet

Nevers : la consécration pour l'USON, et son président Régis Dumange

Près de chez vous

Les + Lus