Examens 2017
avec

Rechercher un résultat

Les professeurs de philosophie ont commencé la correction des copies du Bac

Corriger une centaine de copies correspond à 40 heures de travail pour les professeurs-correcteurs.
Corriger une centaine de copies correspond à 40 heures de travail pour les professeurs-correcteurs.

Après les premières épreuvesdébute le marathon des corrections pour les profs. Premiers servis les professeurs de philosophie. Plus d'une centaine de copies par correcteur pour noter les compositions des candidats avant le 28 juin.

Par François Comte

Chaque année après les épreuves il y a environ 4 millions de copies à corriger en France, et cette tâche est répartie entre 170.000 correcteurs, tous enseignants de la discipline concernée. Les professeurs de philosophie ne sont pas suffisamment nombreux pour refuser ce travail de correction, tous sont réquisitionnés pour lire, et apprécier les réponses des candidats au Bac. En moyenne ils héritent d'une bonne centaine de copies, payées 5€ bruts l'unité corrigée.

Afin d'assurer un traitement équitable à chaque candidat, une grille d'évaluation précise laisse le moins de place possible à l'interprétation. En plus du travail de lecture et d'évaluation les correcteurs tiennent au bout de leur stylo rouge, la responsabilité de la réussite des candidats à l'examen et la peur d'abîmer, ou pire, de perdre les copies préoccupe tous ceux à qui la tâche incombe.
Le travail des profs qui corrigent les copies du Bac
Reportage d'Emmanuel Rivallain, Jean-Stéphane Maurice et Simon Schneider. Intervenants : Michel Murarotto Professeur de philosophie et René Bavoux Proviseur du lycée Louis Aragon d'Héricourt en Haute-Saône.

 

Sur le même sujet

Sophie Montel, eurodéputée Front National

Près de chez vous

Les + Lus