Deux “tortionnaires de vaches” condamnés à de la prison ferme

Rodéo sauvage de Motey-Besuche
Rodéo sauvage de Motey-Besuche

L'affaire avait suscité un vif émoi en Haute-Saône. En 2015, des jeunes gens s'étaient livrés à un rodéo cruel et meurtrier contre des vaches. Les deux majeurs du groupe ont été condamnés aujourd'hui.

Par Jean-Christophe Galeazzi

La décision est tombé peu après 13 heures. L'un des prévenus écope de 4 ans de prison ferme. Une condamnation qui va au-delà des réquisitions du ministère public. Son cousin est condamné, lui, à 12 mois de prison ferme, il a déjà passé 8 mois en détention provisoire.

Accompagnés de deux jeunes mineurs de leur famille, déjà jugés en septembre 2016, ces deux hommes ont accumulé de plusieurs délits lors de leur équipée sauvage mais cette nuit du 11 au 12 août 2015, ils ont ajouté une nouvelle page dans un casier déjà bien rempli. A Motey-Besuche, en Haute Saône, à bord d'un véhicule volé, ils ont volontairement foncé sur des vaches, leur brisant les pattes. Ils ont ensuite torturé les animaux, les tailladant à l’aide d’une hachette à de multiples reprises.

Le fermier a retrouvé ses bêtes agonisantes, incapables de bouger. Les vaches étaient prêtes à vêler, mais elles ont dû être euthanasiées car trop gravement blessées.

Ces actes d'une extrême cruauté sont intervenus à la suite d'une série de vols en Haute-Saône et dans le Doubs.

Procès de deux “tortionnaires de vaches” à Vesoul
Un reportage de Sébastien Poirier et Jean-Marie Baverel avec Yannick Gay, avocat de la SPA de Dole, Laurence Robert, avocate du propriétaire des vaches et Virginie Vernay, présidente de l'association Humanimo.

 

Sur le même sujet

Yonne : les salariés de GM&S maintiennent la pression sur Renault

Près de chez vous

Les + Lus