Gauvain Sers : sa chanson “Mon fils est parti au Djihad” a été inspirée par la tragique conversion du jeune comtois Pierre Choulet

Le chanteur Gauvain Sers s'est inspiré de l'histoire du jeune haut-saônois Pierre Choulet, qui s’est converti à l’islam, avant de partir faire le djihad en Syrie, en octobre 2012. / © Jean-Marie Baverel
Le chanteur Gauvain Sers s'est inspiré de l'histoire du jeune haut-saônois Pierre Choulet, qui s’est converti à l’islam, avant de partir faire le djihad en Syrie, en octobre 2012. / © Jean-Marie Baverel

Il est une voix qui se fait entendre en ce moment. Gauvain Sers est un auteur-compositeur-interprète qui assure les premières parties de Renaud sur sa tournée "Phénix Tour". Entre deux concerts du "chanteur énervant" à Besançon et Montbéliard, il nous a parlé de sa chanson. 

Par Clément Jeannin

Gauvain Sers chante le départ vers le jihad
Il fait les premières parties du chanteur Renaud. Il a 25 ans, il s'appelle Gauvain Sers et il est de passage à Besançon. Dans son répertoire il y a une chanson directement inspirée d'un fait qui concerne notre région. Le départ d'un jeune de Vesoul en Syrie. Il y est mort dans un attentat kamikaze. Reportage E.Rivallain, JM Baverel, M.Bensmail.


Les paroles de la chanson sont simples. Et tapent fort. Comme Renaud, son père spirituel sait si bien le faire depuis 40 ans. 
"Les longues heures sur son ordi, c'est-là qu'ils sont venus le chercher. J'ai rien vu, j'en suis malade, mon fils est parti au Djihad"
"C'était un gamin très normal, qui a grandit près de Vesoul. Puis la conversion radicale, le nouveau nom qui en découle"


Il a 25 ans, il s'appelle Gauvain Sers et il est de passage à Besançon. Dans son répertoire il y a donc cette chanson, directement inspirée d'un fait qui concerne notre région, à savoir le départ d'un jeune de Vesoul en Syrie où il y est mort.

Une chanson engagée qui a plu à Renaud, qui a poussé Gauvain à la chanter en première partie de ses concerts. Un titre que Gauvain avait pourtant laissé de côté.
Gauvain Sers: "Mon fils est parti au Djihad"

Cette chanson Gauvain l'a été écrite il y a deux ans. Juste après la mort d'un jeune franc-comtois, Pierre Choulet, dans un attentat kamikaze. Comme lui, ils sont huit à avoir quitté Vesoul pour la Syrie.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gauvain Sers chante le départ vers le jihad

Près de chez vous

Les + Lus