RN5 : les villages saturés après l'effondrement à Chaux-des-Crotenay

© Jean-Luc Gantner
© Jean-Luc Gantner

Quatre jours après l'effondrement d'un mur de soutènement à Chaux-des-Crotenay sur la nationale 5, les villages empruntés par la déviation ont du mal à faire face au trafic. Pire, beaucoup d'automobilistes ne trouvent plus leur route et tournent en rond. La signalisation doit être améliorée.

Par Florence Cicolella

C'est un axe majeur. La nationale 5, entre Champagnole et Morez dans le Jura, est la route des vacances et celle de la Suisse. C'est dire si sa coupure depuis samedi suite à un éboulement est problématique. Le contournement par Doucier et Clairvaux rallonge le parcours de 40 kilomètres. Aussi, pour les véhicules légers, une variante par Ménétrux-en-joux est mise en place. 

Les travaux de restauration de la chaussée et de son soutènement devraient prendre au minimum six mois...

Le point sur la déviation de Chaux-des-Crotenay.
Un reportage de Lucie Thiery et Jean-Luc Gantner. Avec Ludovic, automobiliste perdu - François Sordel, maire de Le Vaudioux.

 

Sur le même sujet

La pive, monnaie locale, adoptée par les commerçants de Poligny

Près de chez vous

Les + Lus