Système APB : Les Enil de Mamirolle et de Poligny ont du mal à récruter

Sophie Guinchard, élève de l'Enil de Mamirolle
Sophie Guinchard, élève de l'Enil de Mamirolle

Alors que des bacheliers se retrouvent sans affectation à l'université, des formations cherchent désespérément des bacheliers... C'est le cas des ENIL, Ecole Nationale d'Industrie laitière, à Mamirolle comme à Poligny. Et là aussi, le système APB semble encore en cause...

Par Isabelle Brunnarius

Lors de la formulation des voeux APB, 250 lycéens avaient émis le souhait de s'inscrire dans l'une des deux Ecoles Nationales d'Industrie Laitière et aujourd'hui, 28 places à Mamirolle et 17 à Poligny sont encore disponibles. Les deux BTS les plus concernés par ce phénomène sont celui des Sciences et techniques des aliments et celui de la Gestion et maîtrise de l'eau. 
Pour plus d'informations : site de l'ENIL

Difficultés de recrutement des ENIL
Avec René-Yann Eugene Directeur Adjoint Enil Mamirolle,Kyung Min Do Etudiant coréen en BTS Science et Technologie des Aliments, option transformation laitière et Sophie Guinchard Jeune diplômée d'un BTS Science et Technologie des Aliments, option transformation laitière. Reportage E.Braconnier, JS Maurice et R.Regard

A lire aussi

Sur le même sujet

Oppenans : pose de pylones pour améliorer le réseau

Près de chez vous

Les + Lus