Saint-Claude : la mobilisation continue pour sauver l'hôpital

© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Mardi soir, une réunion publique de soutien à l'hôpital Louis Jaillon a mobilisé environ 500 personnes. Les défenseurs de l'hôpital ne faibilissent pas et attendent des réponses.  

Par SR

L'hôpital de Saint-Claude est toujours menacé de voir 5 de ses services fermer (urgences, pédiatrie, néphrologie, chirurgie, maternité) ou de subir de trop lourdes réorganisations. L'Agence Régionale de Santé tarde à apporter des réponses quant à cette question.

Du côté des habitants de Saint-Claude, la mobilisation pour la sauvegarde de l'établissement hospitalier ne faiblit pas. Mardi soir, une réunion publique organisée par le comité de soutien a rassemblé environ 500 personnes à Saint-Claude, preuve que l'avenir de l'hôpital inquiète les Jurassiens. 

La réunion publique a rassemblé de nombreuses personnes mardi soir. / © Selver DEMIR
La réunion publique a rassemblé de nombreuses personnes mardi soir. / © Selver DEMIR

"La réunion publique a rassemblé de nombreux citoyens et élus de tous bords. On ne lâche pas. On fait toujours block. On attend la décision de l'ARS" a expliqué André Jannet, hôtelier-restaurateur et président du comité de soutien de l'hôpital Saint-Claude. L'Agence Régionale de Santé devait émettre un avis en septembre. Il tarde à arriver.

Jeudi 5 octobre, des salariés de l'hôpital de Saint-Claude ont cessé le travail durant une heure pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. "Il faut trouver une solution pour cet hôpital. Nous savons qu’il y a des problèmes, mais nous avons fait des propositions pour trouver des solutions. Or, nous n’avons toujours pas reçu de réponse de l’ARS (Agence Régionale de Santé” a déclaré à nos confrères de la Voix du Jura, le Dr Boukezzata, chirurgien orthopédiste à l’hôpital Louis Jaillon de Saint-Claude. 

Sur le même sujet

Bourgogne : la grève des fonctionnaires a-t-elle été suivie ?

Près de chez vous

Les + Lus