Législatives: la liste des candidats de la République En Marche en Bourgogne est connue

On connaît désormais les noms de 11 des 15 candidats que la République En Marche a choisi d'investir en Bourgogne pour les élections législatives du 11 et 18 juin. Ce jeudi 11 mai 2017, le mouvement d'Emmanuel Macron a communiqué une première liste de noms de candidats.

Par Johanna Jacquot-Albrecht

  • Côte d'Or

3e circonscription: Fadila Khattabi

Candidate En Marche 3 ème circonscription de Côte d'or / © DR
Candidate En Marche 3 ème circonscription de Côte d'or / © DR
Ancienne vice-présidente en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage au conseil régional de Bourgogne, Fadila Khattabi est une proche du sénateur socialiste François Patriat.

Elle affrontera dans cette circonscription plusieurs anciennes camarades socialistes : Kheira Bouziane, députée sortante qui a annoncé qu'elle se représentait mais aussi Anne Dillenseger, adjointe au maire de Dijon, investie officiellement par le parti socialiste.

4e circonscription: Yolaine De Courson

candidate En Marche 4eme circonscription de Côte d'or
candidate En Marche 4eme circonscription de Côte d'or


Yolaine de Courson est maire de la petite commune d'Arrans, dans le Nord de la Côte d'Or. Elle a 62 ans et éleve des chevaux de trait ardennais. Elle a vécu 20 ans à Madrid puis à Paris avant de rejoindre la Bourgogne.


5ème circonscription: Didier Paris


Didier Paris est un ancien collaborateur de François Patriat (au ministère mais aussi au conseil régional). En Bourgogne, il a été sous-préfet de Beaune entre novembre 1993 et août 2000 mais aussi directeur général des services du Conseil régional de Bourgogne entre 2004 et 2009. 
Par ailleurs, il a une solide expérience dans la justice puisqu'il a été 10 ans juge d'instruction entre 1984 et 1993.
Il est à l'heure actuelle membre du comité exécutif de SAUR, la fédération des entreprises professionnelles de l'eau.


La 1ère et la 2ème circonscription de Côte d'or restent donc pour l'heure sans candidat, même si, sur la première, le nom de l'adjoint de François Rebsamen, le PRG Didier Martin est évoqué. Sur la deuxième, c'est le nom d'un autre adjoint dijonnais, un MoDem cette fois, François Deseille, qui revient. Réponse la semaine prochaine.

  • Nièvre

1ère circonscription: Perrine Goulet


candidate en marche 1ère circonscription Nièvre / © dr
candidate en marche 1ère circonscription Nièvre / © dr
Perrice Goulet est ingénieur chef de projet à la centrale nucléaire EDF de Belleville.
Elle a rejoint le mouvement après le meeting d'Emmanuel Macron à Nevers en janvier dernier.
Agée de 39 ans, elle est référente du comité local, Marzy en marche.


2e circonscription: Patrice Perrot
candidat en marche 2e circonscription / © dr
candidat en marche 2e circonscription / © dr
Patrice Perrot, 52 ans est à la tête des Ambulances Perrot.
C'est aussi le fils de François Perrot, l'ancien suppléant de Christian Paul (le député sortant) et député de la 3e circonscription de la Nièvre de 2000 à 2002 (lorsque Christian Paul était Secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-Mer).

Patrice Perrot est le référent du comité sud nivernais d’En Marche.

  • Saône-et-Loire

1ère circonscription: Benjamin Dirx

candidat en marche 2e circonscription / © DR
candidat en marche 2e circonscription / © DR

Entrepreneur dans l'immobilier de 37 ans, Benjamin Dirx est issu de la société civile. Ce Mâconnais a soutenu Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle.


3e circonscription:  Rémy Rebeyrotte

Maire d'Autun depuis 2001, en raison de la loi sur le non-cumul des mandats, Rémy Rebeyrotte devra choisir entre son mandat parlementaire et sa mairie s'il est élu.
Cet économiste de formation, ancien de Sciences Po Paris et de la Sorbonne, a 51 ans.
Il a été exclu du Parti socialiste en 2012, après avoir présenté une candidature dissidente face à Philippe Baumel, actuel député PS de la 3e circonscription de Saône-et-Loire.

5e circonscription: Raphaël Gauvain

candidat En Marche dans la 5eme circonscription de saône-st-Loire / © DR
candidat En Marche dans la 5eme circonscription de saône-st-Loire / © DR


Raphaël Gauvain est issu de la société civile.
Cet avocat de 44 ans, spécialisé dans le contentieux et le droit pénal des affaires, exerce à Paris depuis 2001.
Chalonnais et n'ayant jamais exercé de mandat électif, il dit avoir par le passé voté à droite et à gauche. Pour l'anecdote, il a suivi les cours Florent, école de formation d'acteurs.
Raphaël Gauvain est le beau-fils de Dominique Perben, ancien Garde des Sceaux, maire de Chalon-sur-Saône de 1983 à 2002 et député de cette 5e circonscription de Saône-et-Loire de 1997 à 2002.

L'actuel maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret a annoncé qu'il se présentait lui aussi sur cette cirsconscription.


Dans la 4ème circonscription de Saône-et-Loire, Cecile Untermaier espère encore une investiture aux couleurs de la majorité présidentielle.

  • Yonne

1re circonscription: Paulo Da Silva Moreira 

candidat en marche dans la 1ere circonscription de l'Yonne / © DR
candidat en marche dans la 1ere circonscription de l'Yonne / © DR

Maire de Treigny depuis 2014, Paulo da Silva Moreira a lancé sa campagne mi-février en tant que divers gauche, avec le soutien du parti socialiste. Médecin à Saint-Sauveur-en-Puisaye, il est bien implanté en Puisaye.

Son suppléant Mathieu Debain, kinesithérapeuthe à l'AJA, a fait la campagne à ses côtés. Paulo Da Silva Moreira a appelé à soutenir Emmanuel Macron entre les deux tours de l'élection présidentielle. 

Dans la 1ère circonscription de l'Yonne, le binôme affrontera le député Les Républicains Guillaume Larrivé.

2e circonscription: Jean-Yves Caullet

Emmanuel Macron aux côtés du maire PS d'Avallon (Yonne), Jean-Yves Caullet. / © Yoann ETIENNE / France 3 Bourgogne
Emmanuel Macron aux côtés du maire PS d'Avallon (Yonne), Jean-Yves Caullet. / © Yoann ETIENNE / France 3 Bourgogne


Député socialiste sortant, Jean-Yves Caullet est maire d'Avallon depuis mars 2001.
S'il remporte cette élection législative, en raison de la loi sur le non-cumul des mandats, il devra donc choisir entre son mandat parlementaire et sa mairie.
C'est l'un des premiers parlementaires socialistes à avoir soutenu Emmanuel Macron.
Âgé de 60 ans, il a également été conseiller régional de Bourgogne de 2004 à 2011 et Conseiller général de l'Yonne de 2011 à 2012.

3e circonscription: Michèle Crouzet

Vice-présidente du Conseil Départemental de l'Yonne, élue UDI du canton de Thorigny-sur-Oreuse,  Michèle Crouzet est également adjointe au maire dans sa commune d'Evry.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Accident du travail chez Badoz à Pontarlier

Près de chez vous

Les + Lus