Les micronations se sont réunies hier à Aigues-Mortes

Le tout premier sommet de la «microfrancophonie» se tenait hier à Aigues-Mortes dans le Gard (source Figaro). L'occasion, pour ces nations autoproclamées, de donner corps à leurs utopies et leur territoire. La République du Saugeais n'y était pas représentée et pour cause...

Par Fabienne Le Moing

Ces républiques, principautés, royaumes ou empires partagent le fait d'avoir proclamé leur indépendance sur un territoire quelconque. Comme le veut la géopolitique, un État en devient un lorsqu'il est reconnu par les autres. C'est donc tout naturellement qu'ils ont souhaité se rassembler au sein d'une organisation inspirée de celle de l'ONU.

La variété des régimes choisis, souvent sur fond d'humour, n'empêche pas chaque micronation de partager des éléments essentiels. Mimant les États officiellement reconnus, chacune dispose de son drapeau, son gouvernement : ministres, consuls, ambassadeurs..., voire d'une monnaie et d'une devise.

L'initiative d'un sommet de la microfrancophonie peut faire sourire pourtant, les causes ne sont pas complètement futiles : derrière l'insolite et l'humour se cachent des questions de fond. De nombreuses micronations à tendance libertarienne ont ainsi vu le jour avec l'objectif de défendre le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

La République du Saugeais absente du sommet

Le secrétaire général de la république du Saugeais, Louis Perrey n'a pas pu se rendre jusqu'à Aigues-Mortes pour représenter la République. Il le regrette mais un événement est en préparation pour dimanche prochain, le 2 Octobre. Ca sera la journée des citoyens d'honneur du Saugeais. Une journée hautement importante pour la République puisque la présidente Madame Georgette Bertin-Pourchet y intronisera 12 nouveaux citoyens d'honneur. Ces citoyens qui ne sont pas habitants du val du Saugeais sont selectionnés. Ils représenteront ensuite la République hors des frontières. À l'étranger pour ainsi dire... Leur seront remis, les insignes de la République et un diplome. Mais chut on ne peut pas dévoiler leurs noms...ils sont tenus secret jusqu'au jour J : c'est un secret d'État !

Déroulement de la journée

La journée commencera par une messe à 10h30 à l'abbaye de Montbenoît. Suivra un dépot de gerbes aux monuments aux morts. Puis dès 12h00 à Gilley, un apéritif et un repas sont prévus dans la salle polyvalente.

Les inscriptions sont encore possible auprès de Louis Perrey au 03 81 38 12 66 ou au 06 74 86 44 75. 500 personnes sont attendues.


Le République Saugette

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : les salariés de GM&S maintiennent la pression sur Renault

Près de chez vous

Les + Lus