Livres : le huitième tome de la saga Harry Potter a débarqué en Bourgogne dès minuit

Harry Potter et l'enfant maudit, le huitième opus de la saga, a été publié il y a trois mois dans le monde anglophone. / © Daniel Leal-Olivas / AFP
Harry Potter et l'enfant maudit, le huitième opus de la saga, a été publié il y a trois mois dans le monde anglophone. / © Daniel Leal-Olivas / AFP

En Bourgogne, plusieurs libraires ont ouvert leurs portes à minuit, ce vendredi 14 octobre 2016, heure à laquelle les Moldus mordus de célèbre sorcier pourront s'offrir le huitième volet de la saga : « Harry Potter et l'enfant maudit » publié par Gallimard Jeunesse. 

Par Maryline Barate

On se rappelle, dans les années 2000, de ces scènes de foules de lecteurs, massées devant les librairies en pleine nuit, pour acheter et dévorer les nouvelles aventures de Harry Potter. Ces scènes d'engouement ne se sont pas reproduites ce vendredi 14 octobre 2016? Certains libraires bourguignons avaient joué le keu. Pour les couche-tard, ils ouvraient leurs portes à minuit, heure à laquelle ils peuvent vendre le nouvel opus, et organisaient des soirées tendance Poudlard. Pour les lève-tôt, d'autres échoppes étaient accessibles dès potron-minet.

Un marché juteux

Malgré tout, Harry Potter est toujours un événement dans le monde littéraire, d'habitude si feutré. En l'espèce, le marketing fait feu de tout bois et ça marche. Depuis le lancement de la série en 1997, les sept volumes de la saga se sont écoulés à plus de 450 millions d'exemplaires à travers le monde. En France, 28 millions d'ouvrages ont été vendus. Tout comme le héros de J.K Rowling, les lecteurs ont grandi. Ils sont, aujourd'hui, trentenaires. Reste à savoir si cette suite les passionnera tout autant.

J.K Rowling avait mis un point final à son histoire il y a près de dix ans avec "Les reliques de la mort". Elle jurait alors ses grands dieux qu'il n'y aurait pas de suite. Ce nouvel opus est, en fait, le texte d'une pièce de théâtre jouée à guichets fermés à Londres depuis cet été. Voilà pourquoi on trouve sur la couverture d'autres noms aux côtés de celui de la romancière : le dramaturge Jack Thorne et le metteur en scène John Tiffany.

Harry Potter et l'enfant maudit, le pitch

Dans ce huitième volet, on retrouve Harry Potter écartelé entre sa vie professionnelle débordante - il est un employé surmené du ministère de la Magie - et sa vie personnelle riche puisqu'il est le père, un poil dépassé, de trois enfants. C'est son fils cadet qui lui donne le plus de fil à retorde. Pour Albus Severus, l'héritage d'un papa aussi célèbre est lourd à porter. Et pour Harry Potter devenir père n'est pas simple, lui, qui a perdu ses parents à la naissance.

Comment trouver sa place à l'école de Poudlard quand on a pour seul ami Scorpius Hyperion Malefoy, le fils de Drago, c'est-à-dire l'ennemi juré de son père quand il était enfant? Un Potter est-il prédestiné à intégrer la maison Gryffondor ? Sans compter que les ténèbres sont toujours là, tapies dans l'ombre, prêtes à ressurgir. Les fans vont-ils y trouver leur compte? Réponse dans quelques heures et quelques 340 pages plus tard.

Sur le même sujet

Côte-d’Or : un incendie a ravagé une exploitation agricole à Puits

Près de chez vous

Les + Lus