Législatives 2017 : duel féminin entre Goulet et Vigneron dans la 1re circonscription de la Nièvre

Martine Carillon-Couvreur, députée sortante (PS) ne se représentait pas. 15 candidats étaient en lice. Au second tour de ces législatives dans la 1re circonscription de la Nièvre, ce sont 2 femmes, novices en politique qui se sont qualifiées : Perrine Goulet de LREM et Pauline Vigneron du FN. 

Par Muriel Bessard et Béatrice de Lavergne

Perrine Goulet a très largement dominé le 1er tour de ces élections législatives de la 1re circonscription de la Nièvre : elle obtient 34,78% des voix, bien loin devant l'autre qualifiée de la soirée : Pauline Vigneron, candidate du Front national (15,89% des voix).

La candidate de LREM a près de 7.000 voix d'avance et elle devrait pouvoir compter sur une réserve de voix importante à droite et à gauche.
Notamment celles de l'électorat des candidats suivantes : Gaëtan Gorce. Le candidat investi par le PS, est arrivé 3ème, avec 12,99% des voix devant Marie-Claude Taurel (La France insoumise) qui a recueilli 11,05% des voix et Guillaume Maillard de l'UDI (9,3%). 

Le reportage de R. Chidaine et T. Gomes avec :
  • Perrine Goulet, candidate La République En Marche
  • Pauline Vigneron, candidate FN

duel féminin dans la 1ère circonscription de la Nièvre

Le contexte de la 1ère de la Nièvre :


La députée socialiste Martine Carillon-Couvreur avait été élue en 2012 dans cette circonscription où l’on votait  traditionnellement à gauche. Mais, la donne a changé pour la circonscription de Nevers/Cosne-sur-Loire. En effet, en avril dernier au 1er tour de la présidentielle, le candidat du PS Benoît Hamon n’était qu’en 6e position (6,53%). C’est la candidate du Front National Marine Le Pen qui est arrivée en tête (24,11%), suivie d’Emmanuel Macron (23,37%), Jean-Luc Mélenchon (20,24%) et François Fillon (16,60%).

Pour ces législatives, le Parti socialiste avait investi Gaëtan Gorce, conseiller municipal de La Charité-sur-Loire et sénateur de la Nièvre depuis 2011 (année où la circonscription où il fut élu de 1997 à 2011 a été supprimée). Mais il a eu fort à faire face à 14 candidats, dont plusieurs sont à gauche :
-François Diot, secrétaire départemental du Parti communiste (PCF- Front de Gauche)
-Michel Estorge, président de la fédération 58 du Parti radical de gauche
-Marie-Claude Taurel (La France insoumise)
-Geneviève Lemoine (Lutte ouvrière)
-Sylvie Dupart-Muzerelle (Europe Ecologie Les Verts)

La droite partait elle aussi divisée : ainsi, Guillaume Maillard (président de la fédération UDI 58, adjoint au maire de Nevers et conseiller régional) a été investi par l’UDI et Les Républicains. Mais, il affrontait Patricia Gaudry, dissidente du parti Les Républicains.

Le Front National a investi une jeune prothésiste dentaire neversoise de 26 ans : Pauline Vigneron





Les élections législatives se déroulent au suffrage universel direct et sur deux tours. Pour être élu au premier tour, un candidat doit recueillir 50% des voix exprimées plus une et au moins 25% des suffrages des inscrits. Si aucun candidat n’atteint la barre des 50% au premier tour, les deux premiers candidats sont qualifiés. Il est possible que d’autres candidats se maintiennent aussi, il suffit qu’ils obtiennent au moins 12,5% des suffrages des inscrits (et non des exprimés). Cette situation peut amener à des triangulaires voire des quadrangulaires. Au second tour, la majorité relative suffit.

Retrouvez les résultats détaillés des élections législatives 2017 dans la 1ère circonscription de la Nièvre sur le site de France Info.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Besançon : le permis de végétaliser

Près de chez vous

Les + Lus