Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Nevers : Oxana Shachko, l'une des co-fondatrices des Femen, expose

Oxana Shachko / © Page Facebook d'Oxana Shachko
Oxana Shachko / © Page Facebook d'Oxana Shachko

L'Ukrainienne Oxana Shachko peint des icônes mais elle en est devenue une également. Elle est une des trois fondatrices du mouvement Femen qui s'est opposé aux violences faites aux femmes et battu pour la démocratie, le tout seins nus.

Par Maryline Barate

Depuis trois ans, Oxana Shachko est exilée à Paris. Vivre dans son pays était devenu trop dangereux tant elle y avait dénoncé les dignitaires politiques et religieux. La jeune femme a pris également ses distances avec les Femen mais pas avec sa fibre révolutionnaire. Ainsi, si elle peint des icônes à la manière de la peinture byzantine, les Saints qui y figurent n'ont rien d'orthodoxe. Comme le montre le diptyque qu'elle vient d'offrir au centre d'art contemporain de la chapelle Saint-Sylvain de Nevers. On y voit deux Saints s'enlaçant, s'aimant.

Une œuvre d'Oxana Shachko
Une œuvre d'Oxana Shachko

Jusqu'au 1er octobre 2016, Oxana Shachko expose toujours à Nevers d'autres tableaux à l'Espace Usanii dans le cadre de l'exposition « Who's that girl ». Elle présente son travail iconographique. Très jeune, elle avait intégré une école de peinture spécialisée dans la production d'icônes orthodoxes. Bien sûr, les scènes qu'elle représente aujourd'hui empruntent au profane. Quand elles ne reprennent pas le combat féministe et libertaire de l'artiste.

Comme l'explique la galerie neversoise : « les Saints deviennent des Saintes. Ainsi, Saint Michel l’Archange devient "Sainte Michelle" l’Archange(e), en armure et en posture de guerrière féministe. Les Saints peuvent être féminisés, maquillés enlacées et semblent afficher une attirance commune. (...) Oxana transforme des épisodes de la bible, comme celui quatre chevaliers de l’apocalypse en quatre cavalières nues sur des juments à la crinière délicate et ondulée. »

Le reportage de S. Kerroux et T. Gomes avec :
  • Oxana Shachko, artiste peintre
  • Michel Philippart, artiste et propriétaire de la chapelle Saint-Sylvain
Nevers : Oxana Shachko expose
L'Ukrainienne Oxana Shachko peint des icônes mais elle en est devenue une également. Elle est une des trois fondatrices du mouvement Femen qui s'est opposé aux violences faites aux femmes et battu pour la démocratie, le tout seins nus. Son travail est à découvrir à Nevers en deux endroits : le centre d'art contemporain de la chapelle Saint-Sylvain et l'Epsace Usanii.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Législatives : en Côte-d'Or les candidats commence à déposer leurs candidatures

Près de chez vous

Les + Lus