Nièvre : l'artiste “Hors Humain” en équilibre sur le pont de Loire, à Nevers

© Remy Chidaine/France 3 Bourgogne
© Remy Chidaine/France 3 Bourgogne

Malgré l'interdiction de la municipalité, Jean Harbrey, ou plutôt Hors humain comme il aime être appelé, était à Nevers, dans la Nièvre, vendredi 10 mars 2017 pour tenter de sauter à la corde sur le parapet du pont de Loire.

Par Cyrielle Cabot

Poète, philoshophe ou acrobate ? Jean Harbrey, ou "Hors humain" comme il aime être nommé, est le genre d'artiste difficile à caractériser. Avec ces cheveux longs, ses pieds et son torse nus, cet homme de 73 ans aime jouer de sa personnalité étrange et énigmatique. 

A Paris, on le connaît dansant et chantant sur le toit des immeubles. 


Vendredi 10 mars 2017, son terrain de jeu c'était le pont de Loire, à Nevers, dans la Nièvre. A 15 heures pétantes, l'artiste s'est engagé sur le pont les yeux bandés, une corde à sauter à la main, malgré l'interdiction de la mairie.

A ceux qui ne veulent point mourir

"Sur le parapet du pont de Loire, je referai mes salutations à ce Fleuve cosmique sorti des entrailles du mont Gerbier de Jonc accompagné de ma corde, cette prêtresse voltigeuse aux mille bougies, foulard noir sur les yeux, pour éclairer mon slogan de Castagne : "A ceux qui ne veulent point mourir". Présente-il lui même dans son communiqué de presse.


Le vendredi 10 mars soir, Hors Humain tiendra une conférence sur "l’Art des Ultimes Souffles", à 20 h, au Château du Chêne, à Beaumont Sardolles. Pour les plus intrigués, il donnera un stage les samedi 18 et dimanche 19 mars au Château du Chêne. 


Sur le même sujet

DFCO / PSG entraînement

Près de chez vous

Les + Lus