Dans la Nièvre, la vigilance sera renforcée autour des bureaux de vote dimanche

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les mesures de sécurité étaient prévues de longue date, en raison de l'état d'urgence. La préfecture de la Nièvre a donné des consignes pour renforcer la vigilance dans les bureaux de vote, pour l'élection présidentielle. 

Par T.S.

A Nevers et dans la Nièvre, des mesures de sécurité renforcées ont été prévues pour dimanche 23 avril, jour du premier tour de l'éclection présidentielle, en raison de l’état d’urgence. Mais il n'y aura pas de « sur-renforcement » suite à l’attentat des Cjamps-Elysées à Paris.

La préfecture a donné des consignes pour que gendarmerie, police nationale et police municipale fassent des rondes toute la journée de l’ouverture à la clôture des bureaux de vote. Il ont également tous les contacts des présidents de bureaux pour pouvoir les joindre en cas d’incident. Dans tous les bureaux de vote, les présidents et assesseurs sont appelés à la vigilance pour ne pas laisser entrer de personne armée.


Pourtant, il n'y a pas de psychose chez les électeurs nivernais rencontrés ce vendredi 21 avril. L'hypothèse d’un éventuel attentat dans la Nièvre le jour du vote ne les inquiète pas, et ils pensent qu’il ne faut pas céder à la peur et donner raison aux terroristes.

Reportage de Rémy Chidaine et Tania Gomes (récit : Lilian Melet), avec l'interview de : 
  • Eric Pauron, directeur de cabinet du maire de Nevers

Nièvre : la vigilance sera renforcée autour des bureaux de vote dimanche 23 avril
Les mesures de sécurité étaient prévues de longue date, en raison de l'état d'urgence. La préfecture de la Nièvre a donné des consignes pour renforcer la vigilance dans les bureaux de vote, pour l'élection présidentielle.  - Reportage de Rémy Chidaine et Tania Gomes (récit : Lilian Melet)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Accident du travail chez Badoz à Pontarlier

Près de chez vous

Les + Lus