Vivre ensemble : A Prémery, ils luttent contre la solitude en se retrouvant autour d’un café

Les seniors se retrouvent autour d'un café pour ne plus subir la solitude / © les petits-frères des Pauvres
Les seniors se retrouvent autour d'un café pour ne plus subir la solitude / © les petits-frères des Pauvres

Pour lutter contre le fléau de l'isolement des personnes âgées, les bénévoles de l’association les petits frères des Pauvres se mobilisent à Prémery ! Ils offrent du café et de la bonne humeur et parviennent à redonner le sourire à une quarantaine de seniors originaires de Prémery et des alentours.

Par Myriam Bendjilali

De belles rencontres intergénérationnelles


La Nièvre fait partie des départements les plus âgés de France. En effet, un quart des habitants de la Nièvre sont âgés de 65 ans et plus, selon des chiffres communiqués par l’association des petits frères des Pauvres.

Par conséquent, de plus en plus de personnes se sentent isolées. A Prémery, des seniors tentent de vaincre la souffrance de la solitude et de la pauvreté en se réunissant autour d'un café. Une opportunité pour discuter, se rappeler le bon vieux temps et parfois même faire des rencontres. 

Heureusement, un fois toutes les deux semaines, une belle lueur apparaît dans leur horizon. Elle commence par un covoiturage. Les bénévoles ou les Petits-frères vont chercher en voiture les personnes âgées chez eux et les emmènent au lieu de rendez-vous.

Après avoir bu un café et mangé des gâteaux faits par les Petits-frères, tout le monde se réunit autour d’un ou plusieurs jeux de société. L’occasion pour chacun d’oublier ses soucis.

Bénévoles et seniors se réunissent pour partager / © les petits-frères des Pauvres
Bénévoles et seniors se réunissent pour partager / © les petits-frères des Pauvres

 
Un « Petit café » et de grandes émotions pour les personnes âgées


Au total, une quarantaine de personnes âgées retrouvent le sourire, et même une certaine joie de vivre en partageant un « Petit café ».
C’est une vraie occasion pour eux de renouer des liens sociaux avec d’autres séniors et aussi avec les bénévoles plus jeunes.

Pour Christiane, 71 ans : « La solitude, c'est l'ennui, la tristesse, le vide. Le « Petit café », c'est l'affection qu'on se donne quand on commence à se connaître, c'est donner de soi »

Pour Jeannine, 88 ans, « c’est dur, c’est difficile d’être seule… on pense à beaucoup de choses, on est triste ». Alors que lorsqu’elle vient au « Petit café » elle parle, elle retrouve ses amis. Elle poursuit : « ça change les idées, je viens chercher de l’amitié, à la maison on fait les mêmes choses, c’est important de sortir de la maison ».

De beaux moments de convivialité et de partage.

De jeux de société sont proposés aux les personnes âgées / © les petits-frères des Pauvres
De jeux de société sont proposés aux les personnes âgées / © les petits-frères des Pauvres
Reportage de Rémy Chidaine et Tania Gomes
Vivre ensemble : A Prémery, ils luttent contre la solitude en se retrouvant autour d’un café




A lire aussi

Sur le même sujet

DFCO / PSG entraînement

Près de chez vous

Les + Lus