Rouler, c'est possible quand on est handicapé

Chaque année, le critérium du jeune conducteur a pour objectif d'éduquer les enfants de six ans et plus à la conduite et au code de la route. Cette année, les jeunes en situation de handicap moteur ou psychique peuvent aussi participer grâce à une voiture spécifique équipée pour les accueillir.

Angelina a pu se faire plaisir au volant de cette voiture électrique spécialement conçue pour les personnes handicapées.
Angelina a pu se faire plaisir au volant de cette voiture électrique spécialement conçue pour les personnes handicapées. © France 3 Bourgogne

Rouler quand on a des troubles cognitifs


Toujours les deux mains sur le volant ! Angelina découvre la conduite. Dans sa petite voiture électrique, la demoiselle est ravie. Pourtant, c'est loin d'être évident pour elle, car elle a des troubles cognitifs.

" C'est un peu difficile pour moi de le faire : de gérer le regard et d'avancer plus ou moins vite ". (Angelina Horn, participante).


Objectif : sensibiliser les enfants à la sécurité routière


Tout au long de l'année, le critérium du jeune conducteur a pour objectif de sensibiliser les enfants à la sécurité routière. Mais jusqu'ici, il était difficile de faire participer des jeunes en situation de handicap moteur ou psychique.

Pour les accueillir, une voiture a été aménagée spécialement pour eux. Ce mardi à Nevers, elle était utilisée pour la première fois.

" La particularité, c’est que l’on a une commande manuelle qui permet d’accélérer et de freiner avec la main droite, de la main gauche on peut tourner le volant grâce à la boule et le volant est extractible ce qui permet de libérer de l’espace pour pouvoir se transférer plus facilement du fauteuil à la voiture ou de la voiture au fauteuil ". (Frédéric Pau, chef d'entreprise Handisport Auto).


Un outil souvent utilisé dans le cadre scolaire


Il s’agit d’un outil intéressant d'autant que cet événement a souvent lieu dans le cadre scolaire. Dorénavant, tous les élèves peuvent participer.

" Ca lui permet réellement d’accéder à une situation difficile à faire de par son handicap, ça lui permet de faire ce que ses camarades font. Elle aussi, elle pourra faire partager son expérience, avec ses camarades de classe notamment.

Bien loin d'avoir son permis, Angelina a tout de même pu obtenir un petit livret bleu pédagogique comme ses camarades. Une belle récompense pour la jeune fille qui n'a pas ménagé ses efforts.


durée de la vidéo: 01 min 24
Critérium de jeunes conducteurs à Nevers

Plus d'informations à ce sujet ici et sur Facebook

Samedi 17 octobre à 15h30 aura lieu la finale pour la sélection du meilleur conducteur quad et voiture, suivie d’une remise des prix à 17h30.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société social handicap jeunesse automobile
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter