À Pupillin, on presse le vin de paille

Les grappes noires et blanches avant pressée. / © Laurent Brocard
Les grappes noires et blanches avant pressée. / © Laurent Brocard

Des grappes de raisin de chardonnay, poulsard et savagnin ont séché pendant deux mois en caissette (la paille disparaît depuis quelques années !) pour obtenir un taux de sucre optimum. Elles s'apprêtent à être pressées pour produire ce nectar typiquement jurassien : le vin de paille. 

Par Florence Cicolella

Mais comme pour toutes les autres productions dans le vignoble jurassien cette année, les rendements sont très faibles. 20 % de la récolte ordinaire. Néanmoins les raisins sont beaux et concentrés en sucre. Le millésime 2017 sera excellent !

Entrés dans le pressoir ce matin, les raisins seront traités demain mardi 16 octobre pendant 9 heures. Les moûts matureront ensuite durant 32 mois en cuve. 

La pressée du vin de paille a débuté
à la fruitière vinicole de Pupillin. Reportage d'Éric Proensa Pina et Laurent Brocard. Avec Jean-Pierre Vanthier, président de la Fruitière vinicole de Pupillin - Stéphane Curti, directeur de la Fruitière vinicole de Pupillin


Sur le même sujet

La Carotterie, squat et cantine solidaire, fermera ses portes en avril

Près de chez vous

Les + Lus