Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Berzé-la-Ville : la chapelle des moines passe dans le giron du Centre des monuments nationaux

Une des fresques de la chapelle de Berzé-la-Ville près de Cluny
Une des fresques de la chapelle de Berzé-la-Ville près de Cluny

La chapelle des moines de Berzé-la-Ville en Saône-et-Loire, qui possède des peintures murales romanes exceptionnelles, sera désormais gérée par le Centre des monuments nationaux qui veut en faire un site clunisien d’importance.

Par Muriel Bessard

La chapelle des moines de Berzé-la-Ville est connue pour ses décors peints : des motifs bibliques pour l’essentiel, qui ont été peints à partir du XIème siècle et qui sont considérés aujourd’hui comme le plus beau témoignage de l’art roman clunisien dans la région. L’Académie de Mâcon, propriétaire et gestionnaire de la chapelle jusque-là, vient de signer une convention de partenariat qui fait du Centre des monuments nationaux le gestionnaire de cette chapelle.

Cette gestion par le CMN permettra à la chapelle de disposer de plus de moyens et des experts les plus reconnus pour sa conservation, sa restauration et son développement touristique. C’est ainsi que dès avril 2017, un billet jumelé avec l’abbaye de Cluny sera proposé à la vente.

La chapelle de Berzé-la-Ville est gérée par le Centre des monuments nationaux
Le Centre des monuments nationaux et l'Académie de Mâcon ont signé une convention de partenariat pour la gestion de la chapelle des moines à Berzé-la-Ville. Cette chapelle, patrimoine historique depuis 1893, renferme des fresques inestimables. Reportage de Romy Ho-A-Chuck, Damien Boutillet et Philippe Sabatier avec Vincent Lauvergne, président de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-lettres de Mâcon ; Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux et Jean-Michel Dulin, président d'honneur de l'Académie de Mâcon. - France 3 Bourgogne


Des fresques oubliées puis redécouvertes fin XIXème


La chapelle des moines de Berzé-la-Ville dépendait du prieuré des moniales clunisiennes de Marcigny-en-Brionnais. Elle fut vendue à la Révolution française, comme beaucoup de biens de l’Eglise et devint une exploitation agricole. Les fresques étaient alors recouvertes d’un épais badigeon qui les ont masquées pendant de nombreuses années mais qui les ont également protégées.  Elles sont vraisemblablement l’oeuvre d’artistes rassemblés par saint Hugues lors de ses voyages au Mont-Cassin. Elles permettent d’imaginer le décor, disparu, de l’église abbatiale de Cluny III.

C’est Philibert Jolivet, curé de la paroisse de Berzé-la-Ville qui les découvrit en 1887 et les fit mettre au jour. Magnifiquement conservées et très belles, elles ont permis le classement de l’édifice au titre des monuments historiques en 1893. Peu après la seconde guerre mondiale, Miss Evans, archéologue britannique, acquiert cet édifice pour en faire don à l’Académie de Mâcon, en 1947.

Les sites clunisiens ont essaimé dans toute l’Europe


La chapelle des moines de Berzé-la-Ville fait partie des sites clunisiens. Elle était rattachée à l’abbaye de Cluny fondée au Xème siècle et qui est à l’origine du plus grand réseau monastique médiéval d’Europe occidentale puisque elle est à l’origine de la création de plus de 1.400 sites (abbayes, prieurés, doyennés, église, chapelles ou encore villages, châteaux, vignobles et paysages). La Fédération européenne des Sites clunisiens a mis en place des « chemins » pour en découvrir près de 200. Depuis 2013, un autre grand projet a été mené : CLUNYPEDIA, une encyclopédie numérique qui rassemble et met à disposition du grand public toutes les connaissances autour du sujet.

Informations pratiques :


La Chapelle des Moines de Berzé-la-Ville est ouverte tous les jours de fin mars au 2 novembre

Horaires d’ouverture :
  • mars, avril, octobre et novembre : 10h30-12h / 14h-17h30
  • mai, juin et septembre : 9h30-12h / 14h-18h
  • juillet et août : 9h-12h30 / 13h30-18h
Tarifs :
  • Individuel : 3 € (gratuit -12 ans)
  • Tarif promotionnel : 2,50 € (sur présentation du billet de visite de l’Abbaye de Cluny)
  • Demi-tarif : 1,50 € (étudiants et enfants de 12 à 18 ans et Journées européennes du patrimoine)
  • Tarif réduit : 2 € (famille nombreuse, carte Cezam)
  • Visite guidée : 40 € (en français, se renseigner sur place)

Pour en savoir plus :

A lire aussi

Sur le même sujet

Pour les législatives, Maxime Thiébaut quitte Debout la France pour le FN

Près de chez vous

Les + Lus