Chalon-sur-Saône : les habitants manifestent pour et contre l’hébergement de migrants

200 personnes sont venues manifestée ce samedi 5 août 2017 pour défendre l'hébergement des migrants dans le Formule 1 de Chalon-sur-Saône transformé en centre d'accueil / © Tiphaine Pfeiffer
200 personnes sont venues manifestée ce samedi 5 août 2017 pour défendre l'hébergement des migrants dans le Formule 1 de Chalon-sur-Saône transformé en centre d'accueil / © Tiphaine Pfeiffer

Pour ou contre l'arrivée de migrants à Chalon-sur-Saône? Les habitants, politiques et associations se sont exprimés ce samedi 5 août 2017 à travers deux rassemblements. L'un organisé par le parti de France 71 (extrême droite), l'autre à l'appel de la ligue des Droits de l'Homme. 

Par Alexis Perché

Les uns sont pour, les autres contre. Mais une chose est sûre, la transformation de l'ancien Formule 1 de Chalon-sur-Saône en centre d'accueil fait du bruit.

Deux rassemblements ont eu lieu ce samedi 5 août 2017.

Le premier à 11h, devant l'hôtel de ville, a réuni plus de 200 manifestants. Ils ont répondu à l'appel de la ligue des Droits de l'Homme de Chalon-sur-Saône.

Les membres d'Emmaüs, du Parti Communiste, de la France insoumise et des marcheurs venus de la ligue des Droits de l'Homme de Mâcon étaient sont venu accueillir les demandeurs d'asile à Chalon-sur-Saône / © Tiphaine Pfeiffer
Les membres d'Emmaüs, du Parti Communiste, de la France insoumise et des marcheurs venus de la ligue des Droits de l'Homme de Mâcon étaient sont venu accueillir les demandeurs d'asile à Chalon-sur-Saône / © Tiphaine Pfeiffer


Les membres d'Emmaüs, du Parti Communiste, de la France insoumise et des marcheurs venus de la ligue des Droits de l'Homme de Mâcon étaient présents.

Ils ont développé un discours hospitalier et organiseront une fête d'accueil pour les nouveaux habitants de l'ancien hôtel. C'est la première fois qu'un lieu spécifique est créé pour accueillir les demandeurs d'asile, jusqu'ici, Gille Platret, le maire de Chalon-sur-Saône, s'y était toujours opposé et a d'ailleurs demandé la fermeture du centre.

Thèse, antithèse

Le second rassemblement, autorisé par le préfet et organisé par le mouvement d'extrême droite Parti de France 71, a réuni une quarentaine personnes à 14h, Place Tevanian, sur l'Île Saint-Laurent.

Le second rassemblement organisé par le mouvement d'extrême droite Parti de France 71, a réuni environ 40 personnes / © France 3 Bourgogne
Le second rassemblement organisé par le mouvement d'extrême droite Parti de France 71, a réuni environ 40 personnes / © France 3 Bourgogne


Eux étaient là pour protester contre l'arrivée de migrants à Chalon-sur-Saône.

L'ancien hôtel Formule 1 de la ZAC de la Thalie, au nord de la ville, est désormais un centre d'hébergement de 82 places.

Comme 62 autres établissements de la chaîne, il a été cédé en mars par Accor à la SNI, filiale immobilière de la Caisse des Dépôts, et racheté par le bailleur social Adoma, après un appel d'offres du ministère du logement.

Le parti de France a manifesté contre l'arrivée de demandeurs d'asile dans l'ancien Formule 1 de Chalon-sur-Saône transformé en centre d'hébergement / © France 3 Bourgogne
Le parti de France a manifesté contre l'arrivée de demandeurs d'asile dans l'ancien Formule 1 de Chalon-sur-Saône transformé en centre d'hébergement / © France 3 Bourgogne


Le 25 juillets 2017, les 20 premiers résidents se sont installés à l'ancien hôtel, qui subira dans les prochains mois des travaux d'aménagements.

Précisons que ce nouveau centre d'accueil hébergera des demandeurs asile en situation régulière, mais pas uniquement. L'ex-Formule1 est également ouvert aux sans-abris et autres personnes en difficulté.

Une perspective qui est loin réjouir tout le monde et creuse un clivage dans la population chalonnaise.




Un reportage de Tiphaine Pfeiffer, Michel Gillot et Laurent Dulac.

Intervenants :

- Benjamin Lematte, Parti de la France 71
- Nathalie Leblanc, conseillère municipale PS
- Mourad Laoues
- Président Ligue des Droits de l'Homme Chalon

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Foot : comment Dijon se prépare à affronter à Rennes

Près de chez vous

Les + Lus