Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Chalon-sur-Saône : le harcèlement scolaire pousse un élève à vouloir mettre fin à ses jours

© Fanny BORIUS / France 3 Bourgogne
© Fanny BORIUS / France 3 Bourgogne

Un élève du collège Camille-Chevalier de Chalon a tenté de mettre fin à ses jours. Lundi, une lettre qu'il était en train d'écrire, a été intercepté en salle d'études. Il y raconte le harcèlement dont il est victime de la part de ses camarades.

Par M. F.

"Débile", "gros lard", "pleurnichard", "je peux pas te supporter". Dans sa lettre, le jeune garçon a rassemblé les insultes qu'il a reçues.

Connu comme fragile, il était suivi médicalement et psychologiquement depuis son entrée au collège Camille-Chevalier de Chalon en septembre 2015.

"Il y a eu un travail médical et psychologique qui a démarré à partir de là", précise Fabien Ben, l'inspecteur d'académie de Saône-et-Loire. "Je crois qu'il y a vraiment une mobilisation de tous les outils possibles."

Un suivi qui n'a pas empêché le jeune garçon de tenter de mettre fin à ses jours lundi soir. Sa mère a porté plainte contre l'établissement.

Le garçon hospitalisé

Cette souffrance, le centre Chagrin scolaire à Mâcon tente de la comprendre. Depuis 2008, Emmanuelle Piqué travaille auprès de l'enfant harcelé sous forme de thérapie brève. En cinq séances, elle lui apprend les bons outils pour se défendre.

"On va l'aider à identifier très clairement ce qu'il se passe, ce qui lui est dit, ce qui lui est renvoyé", détaille Emmanuelle Piquet, psychopraticienne . "Et en se servant de cette puissance là, on va l'outiller pour qu'il ait lui-même une répartie."

Déjà auteur de plusieurs livres sur le harcèlement à l'école, Emmanuelle Piquet appelle aussi les parents à se placer du côté de leur enfant. 

"J'invite les parents, s'ils sentent quelque chose, à dire à leurs enfants : 'sache une chose, si jamais tu m'en parles, je ne ferai rien avec lequel tu ne seras pas strictement d'accord'", ajoute la psychopraticienne.

Le jeune garçon est actuellement à l'hôpital de Chalon dans le département pédiatrie psychiatrique.

L'inspection d'académie prévoit de le changer d'établissement dans les prochains jours.

Chalon-sur-Saône : le harcèlement scolaire pousse un élève à vouloir mettre fin à ses jours
Un élève du collège Camille-Chevalier de Chalon a tenté de mettre fin à ses jours. Lundi, une lettre qu'il était en train d'écrire, a été intercepté en salle d'études. Il y raconte le harcèlement dont il est victime de la part de ses camarades. - France 3 Bourgogne - Fanny BORIUS, Anthony BORLOT, Eric VIAL
Reportage : Fanny BORIUS, Anthony BORLOT, Eric VIAL
Avec :
Fabien Ben, inspecteur d'académie de Saône-et-Loire
Emmanuelle Piquet, psychopraticienne - fondatrice du centre Chagrin Scolaire 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chantier de fouilles aux Fourgs

Près de chez vous

Les + Lus